La plantation des tulipes

Publié le 8 Avril 2014

Pendant quelques jours, je suis partie à la recherche du grand yéti. Grande déception, je ne l'ai pas trouvé. Yéti, Yétipas, mais alors pas du tout!

Pourtant le froid était bien présent, les stalactites grandissaient d'heure en heure et mon nez de clown se détachait sans complexe devant la blancheur d'un manteau neigeux!

stalactite

Trêve de plaisanterie, la météo s'est rendue plus clémente les jours suivants. Le soir, la lueur rougeoyante du soleil offrait un spectacle éphémère qui me laissait bouche bée.

Vous imaginez le spectacle avec mon nez rouge, la bouche grande ouverte et des yeux ronds comme des billes, de quoi faire fuir tous les Yétis de la terre!

montagne enneigée

Mais que viennent faire les montagnes dans une histoire de tulipe...rien, c'est juste que j'avais envie de rassurer Laurence et la remercier pour son p'tit mail adorable!

Maintenant, je vais pouvoir vous parler de la surprise que j'ai eu en rentrant de mon périple. Les tulipes me tendaient les bras, toutes fières de me montrer que leurs bulbes plantés en octobre dernier, s'étaient enracinés solidement pour me présenter enfin leurs tiges élancées et bien droites, afin de soutenir une envolée de pétales dentelées qui me fit rougir de plaisir!

tulipes dentelées rouges

Le matin même, je quittais la neige, le soir je trouvais le feu!

tulipe rouge

Les bulbes de tulipes se plantent d'octobre à décembre en dehors des périodes de gel. Celles-ci sont parsemées dans un massif mi-ombre, mais vous pouvez les mettre au soleil. Le sol doit être bien drainé car elles n'aiment pas trop l'humidité.

J'ai lancé les bulbes sur le terrain, afin que les tulipes trouvent leurs places naturellement.

Il faut faire un trou d'environ deux fois la taille du bulbe sans leurs mettre la tête en bas, les tulipes n'aiment pas ça. (c'est juste un conseil pour les distraites!)

plantation des tulipes

Le plaisir du jardinage est partagé avec ma grande "Folie". Surprise par cette inconnue qui a envahi son petit bout de terrain où il va être compliqué à présent de faire des trous pour dénicher ses cachettes à trésors!

teckel kaninchen

Heureusement qu'elle peut compter sur Maya pour la consoler!

labrador noir

Vous n'avez pas fini dans voir de toutes les couleurs. D'autres tiges élancées jouent avec ma patience!

Leurs couleurs pourpres attendent les trois coups de lever de rideau pour écarter leurs pétales afin d'offrir à ce massif un théâtre en plein air.

tulipes pourpres

Les tulipes sont peu exigeantes en entretien. Il vous suffit presque de les admirer!

Les quelques gouttes de pluie de printemps suffisent pour les arroser.

Comme la distraction fait partie de mes défauts ou de mes qualités! j'ai oublié de noter leurs noms. Mais pour me trouver des excuses (ça c'est pas bien!) j'aime ce côté surprise et attente obligée, afin de redécouvrir l'espèce convoitée l'automne dernier.

bouton de tulipe

Lorsque les fleurs seront fanées (je n'ose pas y penser!) il faudra les couper (snif!) et surtout attendre que le feuillage soit complètement jauni et fané pour le supprimer. La tulipe a besoin de son feuillage pour reprendre des forces et vous faire encore de belles fleurs l'année suivante.

fleurs de tulipe dentelée

Les tulipes s'accommodent très bien de la culture en pot, mais je vous en reparlerai en automne et peut être que nous ferons l'expérience ensemble!

Tiens, il y a une nouvelle voisine qui se montre bien curieuse! une petite hellébore légèrement tardive mais néanmoins charmante, vient se mêler aux nouvelles arrivantes.

fleur d'hellébore

Ces parents sont pourtant en plein travail!

graines d'hellébore

Maya surveille car elle sait qu'il se passe toujours des choses étonnantes dans la nature.

Même qu'il ne faut pas la brutaliser sinon gare! Maya en a fait les frais, à force de gratter la terre, elle lui a répondu en lui arrachant un ongle.

le labrador noir

Ne t'inquiète pas Maya, cela m'arrive aussi! C'est comme les bulbes de tulipe, ça repousse vite!

labrador noir

Quand on a de la patience on est toujours récompensé!

Les nouvelles tulipes montrent leurs robes après quelques jours de soleil. Près du chenil déserté par mes chiennes, préférant la douceur d'un coussin bien au chaud dans la maison, les tulipes blanches flammées de rouges se dressent fièrement sous la surveillance ombragée du châtaignier.

tulipe blanche flammée rouge

La grande surprise ce sont les tulipes presque noires virant au pourpre théâtral!

Cette tulipe double porte bien son nom "black Hero". Une splendeur!

Elles sont plantées dans un massif mi-ombre et sont aussi très belles dans un vase. Petite astuce si vous voulez qu'elles ne s'ouvrent pas trop vite. Vous leurs mettez un ou deux glaçons dans leur eau tous les jours.

tulipes doubles
tulipe double black hero

A bientôt.

Commenter cet article

Sara 13/04/2014 23:15

J'attendais tes billets toujours charmants, intéressants, et beaux. Toujours pleins de conseils et des images qui font rêver comme ces montagnes tellement un gâteau. Et ton billet est arrivée avec des beles fleurs, bulbes, alors je peux appliquer ces conseils avec les narcises?
J'attends le défi en octobre, planter des tulipes en pots, je ne peu qu'avec et le faire au même temps...amusant.
Et j'aurai aussi d'aide, mes trois félins...
Alors on y va.
Gros bisous.

Christelle 10/04/2014 03:59

Une belle histoire de couleurs qui hésitent entre le feu du soleil, le rouge de ton nez, le blanc des cimes et la panoplie de tonalités dans les tulipes toutes fières de te faire la surprise de leur présence dans ton jardin !

Annie 09/04/2014 19:55

C'est tellement agréable de voir les jolies fleurs du printemps, surtout quand on les a plantées soi-même !
Elles sont belles en rouge ! moi je les aies choisies roses cette année, mélangées à des muscaris, un bel accord !
biz
Annie

Manon 09/04/2014 19:35

pas trop envie de neige,mais de brassées de tulipe même pour me balader à South Pigalle nouveau nom pour indiquer ce quartier qui monte,tu vas aimer aller passer un moment à la Buvette j'en suis certaine.

des bises

Manon

Mimiblue 09/04/2014 14:24

Oh... la pauvre Maya !!!! Certes, il arrive parfois qu'on laisse un ongle dans les travaux jardiniers mais, souvent,, ce genre d'accident fait mal !!! Vivement que ça repousse...
Chez moi aussi les tulipes sont sorties. Pas toutes non plus : certaines font la coquette et me font languir. J'avais eu, en octobre dernier, l'idée de mettre des tulipes autour du pied des arbustes. Ainsi, me disais-je, quand les fleurs feront une couronne autour du pied de l'arbuste, les couleurs donneront du relief. Mon but est presque atteint car c'était sans compter avec les travaux que l'on fait, les planches et les outils jetés dans les plate-bandes, l'horreur de la pelouse maculée de ciment etc... etc... J'en ai fait un article "glamour - pas glamour" pour montrer comme l'environnement est moche ! Les tulipes ont bon caractère pour fleurir dans des conditions pareilles.....

Mamikiki 09/04/2014 11:16

Merci pour tes belles photos de stalactites et de montagne et de superbes tulipes. Ça fait du bien de voir partout les manifestations du printemps. Bises

Babeth-Lili 09/04/2014 11:05

Comme je suis contente de te lire de nouveau. Tu commençais sérieusement à nous manquer.
Dans mon ancien jardin, je ne pouvais pas garder les tulipes, les mulots mangeaient les bulbes (contrairement à ceux des narcisses qui, je crois, leur sont poison) mais dans le nouveau, j'en ai vu apparaître plusieurs à ma grande surprise car je n'en avais pas plantées.
Les tiennes sont magnifiques. J'aime bien aussi les tulipes botaniques, beaucoup plus petites, qui paraissent si frêles et qui sont si jolies.
A bientôt Kinekelly.

lobrojar 09/04/2014 09:42

contente de vous lire à nouveau et rassurée de savoir que tt va bien !
laurence

christine 09/04/2014 09:19

Juste superbes ces tulipes...ah oui les couper...un crève-coeur ! Bises

Marie Claude 09/04/2014 09:05

Contente de vous retrouver avec ces très belles photos.Quel contraste en effet entre le début et la fin de votre article.!