La noblesse du mot "voler"

Publié le 15 Mars 2015

"Voler" d'après l'internaute, c'est se mouvoir dans les airs à l'aide d'ailes.

La deuxième signification, je l'ai jeté à la poubelle!

Il y a des mots qui ont plusieurs significations comme le mot "voler".

En janvier on m'a volé mon appendice tellement vite que j'en suis encore surprise!

Pas le temps de demander des explications qui de toutes façons auront été donné par des personnes qui ne savaient pas eux- même.

Je me suis entendue dire que j'étais un cas atypique...Mais ça je le savais déjà!

Alors à quoi bon!

Cette épisode, je l'ai raconté le 26 janvier, c'était mon début d'année.

Passé quelques jours, j'ai voulu retrouver Paris. J'avais une envie soudaine de futilités, de déambuler dans les rues sans but précis. De marcher, marcher, marcher dans une ville énergétique.

J'étais heureuse de retrouver mes forces. Cette ville aurait-elle un pouvoir vitaminique?

En retournant à ma voiture, je voulais mettre le joli pull bleu aux mailles mousseuses et confortables que j'avais déniché dans le marais. Son pouvoir était de me protéger des derniers frimas du printemps.

A l'ouverture de mon coffre, j'ai cherché ma valise. Pas bien longtemps, car mon coffre est tout petit, peut être plus petit que le pull que je venais de m'acheter!

La valise avait disparu.

Je me retrouvais encore avec le mot "voler". C'était bien la première fois que cela m'arrivait, comme mon appendice! Mais peut-on voler un appendice deux fois?

Je ne le crois pas.

A l'intérieur de cette petite valise il y avait mon ordinateur. A l'intérieur de cette ordinateur, il y avait beaucoup de souvenirs comme les photos de mes vacances...non sauvegardées!

Mais ce n'est pas fini. Il y avait aussi un cahier, tout déchiré, avec tout mon travail informatique commencé depuis six ans. Je ne parle pas du reste, excepté de ma plus belle chemise de nuit! Mais que peut faire un cambrioleur avec ma chemise de nuit?

A moins qu'il ne ressemble à Gary Grant, le gentleman cambrioleur dans "la main au collet" et qu'il veuille offrir ma plus belle chemise de nuit à Grace Kelly.

Alors là je suis d'accord!

Il me fallait vite rentrer dans la forêt, car j'ai senti pendant un instant, mes forces se volatiliser. Je venais d'apprendre le double sens du mot "voler", je dirais même plus, du mot "envoler"!

Ne volons pas à ce mot "voler" sa réelle identité.

"Voler" est un mot qui appartient aux oiseaux.

C'est la grâce de deux ailes que les hommes n'ont jamais pu imiter.

C'est la force et la souplesse, c'est l'énergie et la technique.

Voler est un souffle vaporeux qui fend l'atmosphère de sa force tranquille.

C'est la seule signification que je veuille garder.

Lorsque je suis rentrée, pendant quelques jours, il me fallait rester allongée, comme si ce début d'année m'avait voler mon énergie.

Mais ce que je dois avouer c'est que mon lit est installé dans la forêt et devant moi pendant de longues heures je pouvais regarder le vol incessant des mésanges, des rouges-gorges, des sittelles.

Toutes sortes d'oiseaux volant avec une énergie sans faille. Ils passaient devant mon regard surpris devant tant de talent, pour me tirer du lit afin que je puisse les rejoindre.

J'ai compris le vrai sens du mot "voler".

Voler est un art énergétique pour celui qui sait observer.

Quelques personnages mal intentionnés ont essayé de se l'approprier. J'ai enfin compris qu'ils n'y arriveront jamais.

J'ai envie à nouveau de voler dans cet espace qui survole bientôt sa septième année.

Dans mon cahier, il y avait tout ce qu'il fallait pour que le voleur de souvenirs viennent y jeter un coup d'oeil.

S'il va au bout de ces lignes, il verra que la force de la nature est bien plus grande que l'étroitesse d'un vol exécuté sans talent.

Même en s'exerçant toute sa vie, le voleur ne pourra jamais voler comme un oiseau. Il pourra se précipiter, courir, prendre ses jambes à son coup, mais il finira toujours par trébucher.

Laissons ce joli mot là où il doit être.

Rendons le mot "voler" aux artistes du ciel.

Je demande haut et fort aux académiciens de trouver un autre mot dans la langue française pour ceux qui ne pensent qu'à dépouiller le bien d'autrui.

Tiens... je veux bien les aider!

  1. ​Il m'a Stealé ma valise. En se servant du vocabulaire anglais
  2. Shoplifter, c'est pas mal non plus!​
  3. Picailler, semblerait rendre le geste plus sympathique!

​Et vous, qu'est ce que vous en pensez?

​Il y a des mots qui ne devraient avoir qu'un sens et je viens de me heurter à un contresens.

Allez, je m'envole!

Rédigé par KineKelly

Publié dans #voler, #le vol des oiseaux, #signification du mot voler, #mot voler

Commenter cet article

hirondelle 28/07/2015 13:15

Rien à ajouter à un si joli texte! on ne peux qu'espérer (qui sait?) que le crétin qui à fait ça ait une étincelle de conscience et te renvoie au moins ton cahier!

Lucine 16/06/2015 09:28

Désolée pour cette appropriation de tous tes souvenirs.Tu as raison, comment et pourquoi un seul mot peut il représenter à la fois la beauté et la laideur? Tu écris joliment, même sur un sujet difficile pour toi, c'est ce qui fait le charme de ton blog

Triskell1 05/04/2015 08:08

Laissons le vol aux oiseaux, tu as raison, et tout ce que ce mot sous-entend de liberté, de beauté et de grâce.
Pour moi, ce qui vient de t'arriver (et qui arrive à beaucoup) c'est du viol, point. Une partie de toi t'a été dérobée, quelque chose d'intime, d'essentiel, et ironie, de parfaitement inutile pour le crétin qui s'en est emparé.
Avant-hier, hasard, je me suis achetée un petit pull bleu. Je le porterai en pensant à toi.

nedj 23/03/2015 20:12

Combien je suis désolée pour toi !!!!
Tu rebondis si joliment qur ce mot.. mais c,est terrible de voir "s'envoler" autant de souvenirs, de détails et de couleurs ...
J'espère que voir ces petites mésanges t'aura donné du baume au coeur ...

naline 20/03/2015 21:42

Mauvaise surprise de se sentir dépouillée ainsi...
J'aime cette façon que tu as de prendre de la hauteur et de ne pas assimiler ceux qui volent dans les airs aux auteurs de larcins !
Belle fin de semaine... et beau printemps !

Nat et nature 18/03/2015 22:50

Je suis vraiment désolée pour toi ! c'est très désagréable de se faire voler, je suis passée par là également : cambriolage = voiture, sac à a mains, papiers, mac ...plus rien.
Mais, toi tu as cumulé les mésaventures :)
Bon courage
Nat

Martine 16/03/2015 19:56

Un si beau mot ne devrait avoir qu'un sens et positif de plus! Mince, pas gentil de piquer les souvenirs des autres et les carnet de vie, de sa vie, mais je suis heureuse de te retrouver avec la joie de vivre en regardant nos amis les oiseaux, il n'y a rien de tel que la nature, amitiés, Martine

Kti 16/03/2015 17:13

PFFFFF ! Je compatis, j'ai déjà vécu cela !
Avec un tout petit "i" ce mot devient "VIOLANT " :((
J'étais dans ma douche et quelqu'un s'est introduit dans la maison, il s'est servi !
Heureusement tu as de la ressource mais cela prend du temps...
Kti

Maria-Lina 16/03/2015 12:32

Oh non, que c'est dommage et triste, en effet ce mot à deux sens peut être si beau et si décevant... J'espère qu'ils trouveront le coupable et que tu pourras récupérer! Bise et bon lundi tout en douceur!

BY 16/03/2015 11:01

Que ton texte est beau !!! Tu écris très bien et à chaque fois un régal .
Moi j'ai bien "piller" : qui n'est pas doux à entendre à l'oreille , comme l'acte ne l'est pas à la vue. Toucher à ce qui nous appartient est très violent et encore plus quand ce sont des souvenirs , un carnet si rempli .
Tu as su mettre de la poésie malgré tout : je t'admire .