Publié le 30 Août 2013

La fin des vacances est déjà bien entamée, mais la tête est encore dans les nuages, bien que la météo soit souriante!

Aujourd'hui je vous propose une dernière visite à Eze village, afin de prolonger les souvenirs de vacances.

Eze village

Comme d'habitude, la visite de ces villages très prisés pendant les mois d'été, se mérite. C'est donc à l'orée du jour que je décide d'escalader ce piton rocheux.

Ce village fortifié du XIVème siècle, situé entre Nice et Monaco, a conservé tout son caractère. J'ai suivi de près sa restauration, trop contente de voir un lifting réussi (pas de commentaire!)

Entrée du village d'Eze

Une note d'humour avant d'entamer l'ascension. Les deux bagagistes aux longues oreilles étaient absents, mais cela fait déjà un moment que je ne les vois plus!

La cabane des ânes

Pouvoir visiter un village en plein mois d'août sans rencontrer la moindre personne me renforce dans l'idée que les vacanciers se lèvent tous à la même heure!

J'ai quand même rencontré deux photographes, et un pâtissier occupé à pétrir la pâte des croissants.

Eze village

Les portes des cuisines du château de la chèvre d'or sont ouvertes, me laissant entrevoir une vague animation de jeunes cuisiniers préparants les petits déjeuners. N'ayant pas encore pris le mien, une pose aurait été la bienvenue, mais leurs regards encore endormis n'ont pas montré le moindre signe d'une invitation!

Le château de la chèvre d'or

Mais la chèvre me connait bien car je venais jouer par ici lorsque je n'étais encore qu'une petite fille!

la chèvre d'or

De nombreux artistes sont tombés sous le charme de ce piton rocheux.

Georges Sand aimait Eze, sa plume nous transmet ses premières impressions en découvrant le site.

"Les sinuosités de la côte offrent à chaque pas un décor magique. Les ruines d'Eza, plantées sur un cône de rocher, avec un pittoresque village en pain de sucre, arrêtent forcément le regard. C'est le plus beau point de vue de la route, le plus complet, le mieux composé. On a pour premiers plans la formidable brèche de montagne qui s'ouvre à point pour laisser apparaître la forteresse sarrasine au fond d'un abîme dominant un autre abîme. Au dessus de cette perspective gigantesque, ou la grâce et l'âpreté se disputent sans se vaincre, s'élève à l'horizon maritime un spectre colossal. Au premier aspect, c'est un amas de nuages blancs dormant sur la méditerranée; mais c'est nuages ont des formes trop solides, des arêtes trop vives: C'est une terre, c'est la corse, avec son monumental bloc de montagnes neigeuses dont trente lieues vous séparent"

Je peux affirmer sans me tromper que la lumière devait être splendide, car il est possible de voir la Corse du village d'Eze, avec certaine condition météorologique assez exceptionnelle!

panorama Eze village

Dans un tout autre genre, la place Francis Blanche nous rappelle que ce grand humoriste est enterré ici. Il suffit que je pense aux "tontons flingueurs" avec les dialogues de Michel Audiard pour continuer ma balade avec un sourire. Poursuivons dans l'humour, n'as t-il pas dit " Je me suis marié deux fois, deux catastrophes: ma première femme est partie, ma deuxième est restée".

J'aime bien aussi celle- là " La preuve que la lune est habitée, c'est qu'il y a de la lumière"!

Bon j'arrête, sinon nous n'aurons jamais le temps de terminer notre promenade!

Allez, encore une, parce que nous sommes sur la côte d'azur!

"La ville d'Antibes et la ville de Biot vont fusionner. Leurs habitants s'appelleront désormais, les Antibiotiques".

Cette fois j'arrête pour de bon, mais que voulez-vous, cette humour au deuxième degré, ça me met de bonne humeur!

Place Francis Blanche

Dans le cimetière, vous pouvez lire cette plaque "Laissez moi dormir, j'étais fait pour ça".

Alors je m'éloigne tranquillement pour continuer l'ascension vers le sommet. la lumière est splendide ce matin. La mer n'a pas une ride. Le soleil ne chauffe pas encore, il se réveille doucement, comme moi!

Passage d'Eze village

Aidée par la nature, je garde la tête en l'air!

Tronc d'arbre entrelacé

Même ce crochet a le regard rivé vers les ruines du château.

Hermine tire sur sa laisse, sans doute la peur d'être attaché à la tête de ce dragon!

Crochet d'attache

Les porte bien fermée ne nous laisse que notre imagination pour deviner la décoration des maisons de village dont certaines ont réussi à placer une petite piscine privée.

porte ancienne

D'autres sont plus généreuses et permette au regard de profiter d'une terrasse exceptionnelle donnant sur la mer.

grille ancienne

Une tonnelle de bougainvillier accueillante et protectrice me donne envie de sonner à la porte.

bougainvillier rose pâle

Intriguée par un rappel à l'ordre quelque peu inesthétique!

Affiche

Mais malheureusement indispensable!

Puisque le téléphone portable existe et semble essentiel à la planète entière, pourquoi ne pas penser au cendrier portable nécessaire à tous les fumeurs.

Il faut imaginer que derrière ce geste qui paraît anodin pour certains, il y a derrière, une personne qui va devoir ramasser les mégots!

En plus Hermine risque de se brûler les pattes!

mégots

L'heure tourne, il est temps d'amorcer la descente. Le soleil commence à chauffer et les joues enflées de cette fontaine me rappelle que j'ai oublier ma bouteille d'eau!

fontaine en pierre
Eze village

La prochaine, je vous montrerai le petit jardin exotique qui mène aux ruines du château. Il est habité par une tribu de chat; ce sont un peu les gardiens des vieilles pierres!

La sieste du chat

Le village s'éloigne, je ne peux m'empêcher de me retourner. Les cars envahissent le parking. Les touristes commencent à grimper. La place de l'église perd de sa tranquillité!

Eglise d'Eze village

Allez Mimine encore un effort!!

A force de montées et descentes, ses petites pattes réfléchissent avant d'escalader les grosses marches du sentier!

teckel

Le jardin m'a bien fait regretter mon mois d'absence, mais je le chouchoutte depuis des jours, raison de mon absence par ici!

Je vous souhaite une belle semaine.

Publié le 17 Août 2013

Bussana Vecchia est un petit village médiéval appartenant à la ville de San Remo, dans la région de Ligurie.

C'est un village aux allures fantômatique, chargée d'une lourde histoire.

Bussana Vecchia

Au Xème siècle , le village fût détruit par les sarrasins

Le seigneur féodal appartenant à la famille des comtes de Vintimille fît construire son château dans les années 1050

Dans les années 1260, le comte de Vintimille vend le village à la république de Gênes.

Le château qui avait surtout un rôle défensif, devient une demeure résidentielle.

La chapelle du château devient trop petite pour tous les fidèles. On décida la construction d'une nouvelle église en 1404. Les bâtiments les plus anciens se concentrent autour de cette église.

Pourquoi vous raconter un résumé de l'histoire de ce village. C'est pour essayer de montrer un petit bout de l'atmosphère qu'il règne dans un village qui semblerait avoir vécu de la vie tranquille des paysans de cette colline de San Remo, mais il est en fait d'une grande valeur historique.

Il ne reste plus que des ruines du château et de son église, squatté par un coq certainement féodal, entouré de ces sujettes aux plumes crazy horsiennes!

Bussana Vecchia
le coq de Barbarie

Le village se mérite, la côte est rude et les places de parking sont acrobatiques! mais qu'importe, vous pouvez aussi le visiter hors saison.

Les ruelles ont gardé leur authenticité, ventilées par des brassée de fleurs.

ruelle de Bussana Vecchia
bougainvillée

Au XIXème siècle, on commence à se rendre compte que le site est situé sur une zone sismique. Les premières secousses se font ressentir et finissent par faire écrouler une maison.

Les villageois décident de renforcer les rues en construisant des arches.

Je me suis souvent demandée à quoi pouvait bien servir ces arches que l'on retrouve dans beaucoup de villages italiens mais certainement aussi du côté français puisque les tremblements de terre ne s'arrêtent pas à la frontière.

les arches de Bussana Vechia
arches de Bussana Vecchia
les arches de Bussana Vecchia

Le mercredi 23 février 1887 est un jour noir. Une énorme secousse envahit le village. Beaucoup de villageois se trouvaient dans l'église. Le toit s'écroule. Beaucoup de maisons seront démolies sous ce choc sismique.

ruine de château

Il fallait que je transmette un petit bout de l'histoire de Bussana Vecchia. L'ambiance de ce village en est imprégnée jusque dans la moindre pierre et certainement dans la reconstruction, car l'histoire ne s'arrête pas là, heureusement!

Allez on continue!

En 1894, le village fût abandonné par ses habitants, préférant se loger dans un nouveau village construit près de la mer. Bussana Vecchia devint une cité fantôme et cela dura une soixantaine d'années.

En 1959, un peintre de Turin découvre le village abandonné et décide de le faire revivre. Quel bonheur!

Ce village va devenir un refuge pour les artistes qui y vivent en communauté.

C'est ce que l'on peut ressentir de nos jours quand on déambule dans les ruelles.

sculpture de bois

Les murs qui ont tant souffert, retrouvent un souffle d'optimiste!

Tableau éphémère

Surtout n'oubliez pas de visiter le mini jardin botanique.

jardin botanique
jardin botanique Italie

Oh! bien sûr vous n'en sortirez pas avec une idée de culture faite dans les règles de l'art!, mais vous ressentirez un pincement au coeur, en vous promenant dans de nombreuses végétations de cactées.

cactées
cactée
vasques fleuries

Je ne vous laisserez pas terminer cette balade sans vous donner le nom d'un petit restaurant sous la vigne.

Ce jour-là, il faisait très chaud, l'ombre de la palissade renvoyait une brise fraîche comme la cuisine, simple mais d'une qualité bien meilleurs que beaucoup de restaurants du bord de mer! pour ces messieurs, je rajouterai que la serveuse italienne parle français et son sourire vaut déjà le déplacement!

J'espère que vous ne serez pas déçus si elle était en job de vacances. Je n'en suis pas responsable! pas de photo...et puis quoi encore!!

Pancarte restaurant
tonnelle de vigne
prunier

Mais la raison m'appelle!

Je dois vous laisser car mon ordinateur doit retrouver sa place dans le coffre. Les vacances sont finies!

Impossible de partir sans une plume de légèreté!

le coq de barbarie
la poule de barbarie

Je vous dis à bientôt.

Publié le 16 Août 2013

On ne peut pas se fier à la couleur car la sauterelle comme le criquet peuvent très bien être vert ou marron.

Celui- ci n'est pas une femelle, je ne vois pas d'oviscapte, qui permet à la femelle de pondre ses oeufs.

Alors observons les antennes

Le grillon et la sauterelle ont de longues antennes, qui peuvent dépasser la longueur de leur corps

Le criquet à des antennes courtes

Je choisis le criquet, et vous?

Le criquet

Maintenant observons le de plus près, car ce monsieur était très coopératif!

Le criquet égyptien

Ces yeux sont rayés verticalement, ces ailes possèdent des tâches noires, je vois du rouge sur les pattes arrières.

Le criquet égyptien

C'est un criquet égyptien. Quand il est petit, il est tout vert!

je me suis amusée avec lui pendant un long moment, il avait l'air de poser en se retournant dans tous les sens. Puis d'un bond puissant, le criquet est retourné à ses occupations et moi à ma lecture!

Le criquet égyptien

Bonne nuit

Publié le 13 Août 2013

San Remo, comme son nom l'indique, est une ville italienne, dans la province d'Imperia. A cette époque de l'année, les touristes envahissent la ville et je me suis demandée ce que je faisais ici un mardi, jour de marché!

Je ne sais pas si vous êtes au courant mais entre les marchés de Vintimille, de Bordigherra et de San remo, il faut bien choisir son jour pour se promener dans les villages.

Ces marchés sont ou plutôt étaient connus pour les copies de sacs et autres accessoires de grandes marques comme Hermès, vuitton, Prada etc... mais avec l'interdiction de la contrefaçon, on pourrait penser que les files d'attente dans les voitures ne sont plus qu' un cauchemar appartenant au passé...pas du tout!

Si je n'avais pas pris le problème au sérieux, je n'intitulerais plus mes chiennes, mes deux crevettes, mais plutôt mes deux carpettes!

Moi-même au détour d'une ruelle, j'ai failli me faire renverser par un de ces marchands de contrefaçon, essayant d'échapper à la police. Pas besoin d'aller au cinéma, le gendarme de Saint Tropez se jouait à San Remo aujourd'hui!

Vite, les filles, empruntons une de ces ruelles désertes pour échapper à la foule!

ruelle de San Remo

Je me suis engouffrée dans une impasse, attirée par un joli mur en planches de couleurs vertes passées au soleil.

Une dame adorable agitait son balai, mais non, pas pour me faire fuir, mais pour nettoyer un simili jardinet organisé sur le mur de planches. Charmée par cette rencontre beaucoup plus douce que la précédente, je tente un compliment franco Italien, m'offrant en retour un large sourire!

"Il tuo giardino è bellissimo". Vous noterez au passage la diversité de mon langage toujours suivi par de grands gestes qui en disent longs pour une phrase qui restera très courte!

Jardinière fleurie
Jardinière en fleur

En deux minutes, un langage mondialement reconnu sur cette planète s'était instauré. Nous discutions par sourires interposés de gestes évoquant le vol des papillons!

Ma charmante jardinière me laissa plonger les doigts entre les feuilles d'un géranium odorant citronné, signe évocateur d'une confiance bien établie!

géranium odorant

Voilà ce qui peut se passer au bout d'une petite impasse. Une rencontre, un sourire, un partage, un bonheur du jour.

Géranium rose

J'ai compris que derrière ces jolies planches de bois, se cachait un jardin où se réunissaient les religieuses. Maintenant le terrain à été racheté pour en faire des appartements. Espérons que notre petite jardinière de talent ne perdra pas son mur de fleurs au profit d'un amoncellement de briques ou de béton... A suivre.

Continuons à monter, n'ayant pas d'autres choix pour échapper à la foule!

Village de San Remo

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais le nettoyage du linge est toujours très intense dans les ruelles des villages. Pas besoin de machine à sécher, le soleil oeuvre tous les jours sans contrepartie!

Ruelle de San Remo

La fin de cette ascension est ponctuée par une racine d'arbre gigantesque, traçant son acte de propriété.

Racine d'arbre

Le choix de la descente m'est offert par ce sentier de brique aux herbes sauvages, très apprécié par ma crevette à la truffe délicate!

chemin de brique

Voilà comment se réconcilier avec une journée mal entamée!

Il y a toujours sur le chemin, un évènement si petit soit-il, qui nous attend pour transformer une situation grise en arc en ciel,

Mon lectorat, toujours passionné par mes réflexions philosophiques, a toujours un regard de profonde approbation, me confirmant que je suis sur le bon chemin.

Preuve à l'appui!

Teckel

Bonne nuit

Publié le 12 Août 2013

La côte d'azur mérite bien son nom!

La côte d'azur

Azur est un terme héraldique qui signifie bleu

Paquebot

Oui mais quel bleu!

Depuis des semaines, la mer est zen comme un lac. Les températures avoisinent les 30°. Derniers jours de vacances. Bientôt je vais passer du bleu au vert. Alors pour l'instant, je fais de la contemplation pour imprimer ces images dans ma petite tête de moineau!

Rédigé par KineKelly

Publié dans #Côte d'azur

Publié le 9 Août 2013

Le soir, je vais marcher. Hier j'ai emmené Hermine et nous avons marché rapidement pendant deux heures. A mon avis elle a un coeur de mammouth, parce que rien ne l'arrête, ni montée, ni descente.

Ah! si une chose... le coucher de soleil.

Coucher de soleil

C'est une rêveuse ma crevette!

En rentrant j'ai plongé dans l'eau froide, il faisait nuit mais là, Hermine ne m'a pas suivi! je dois avoir la seule chienne qui se renverse sur le dos quand elle nage!

Je vous l'ai dit, un coeur de mammouth dans une carapace de sous-marin!

teckel

Publié le 7 Août 2013

Portofino, la perle des perles Italiennes où je voudrais vous emmener ce soir!

Le petit port de Portofino est situé dans la province de Gênes, sur la côte Ligure. On pourrait le surnommer le Saint Tropez italien, tant cet endroit a été envahi par les touristes surtout quand un de ces énormes bateaux de croisière s'installe dans une des criques aux alentours, comme cela s'est produit hier!

Heureusement le calme est revenu, nous allons pouvoir visiter ce petit port italien tranquillement.

Portofino

Portofino a su garder son âme. Toutes les maisons sont peintes dans des couleurs méditerranéennes . Les fenêtres sont souvent entourées de fresques, de fausses balustres. Le soleil a patiné les murs. Les volets mi-clos apportent des ombres sur les façades. J'ai retrouvé après plusieurs années cette mise en scène naturelle faite de petits détails qui m'a rassuré sur l'avenir de ce petit port.

village de Portofino

Loin d'être à l'abandon, les terrasses s'éclairent tous les soirs et sont couvertes de fleurs. J'imagine la vue qu'il doit y avoir sur ces toits!

Les terrasses de Portofino
Les terrasses sur le toit

En fin de journée, je file au bout du quai pour retrouver les pêcheurs, mais ce jour-là, je n'ai pas vu de pêche miraculeuse.

Barque de pêche

Il faut déjà préparer les filets pour le lendemain. Les pêcheurs ont encore leurs places à Portofino.

le pêcheur et son filet

Portofino a été fondé par les romains et s'appelait "Portus Dephini", le port des dauphins. Je peux vous donner la preuve qu'ils y en a toujours!

les dauphins

A ma grande surprise, j'ai rencontré aussi beaucoup de baleines dont le souffle puissant me donnait l'envie d'une bonne douche froide sous cette chaleur estivale!

la baleine

Cet ancien port de pêche a échangé ses bateaux de commerces contre des yachts scintillants dans la lumière du soir, mais le matin le petit port retrouve le calme quand ses envahisseurs décident de changer de criques. L'endroit retrouve sa tranquillité et reprend son souffle avant la prochaine soirée.

Le port de Portofino

Les petits poissons sont à la fête, ils n'ont plus grand chose à craindre! ils profitent d'un spectacle son et lumière qui ne dure que le temps d'un été. Peut être ont-ils élaboré un programme pour se donner rendez-vous ici tous les soirs!

Fond sous-marin

Avec regret, je ne suis restée que deux jours et je n'ai pas pu faire de grandes randonnées dans le parc naturel pour prendre en photo les nombreuses espèces végétales méridionales . Le parc comprend 80 km de sentier, j'en ai fait environ 200m avec les deux crevettes! et cela en vaut vraiment la peine, j'ai encore beaucoup à découvrir. Les botanistes ont trouvé plus de 700 espèces végétales différentes. J'espère pouvoir y retourner l'année prochaine, car la découverte des plantes sauvages me passionne.

Si vous aimez grimper, Portofino est pour vous! plusieurs fois je suis montée jusqu'au phare pour satisfaire aux caprices d'Hermine qui frétillait comme un poisson quand je m'élançais vers le Château Brown, construit en 1554, entourée d'un jardin méditerranéen.

Château Brown
Jardin méditerranéen

De temps en temps je mettais un frein à la course folle de mes teckels car la vue était spectaculaire, mais leurs petites pattes trop courtes ne leurs permettaient pas de profiter de ce panorama. Vive les longues jambes!

Vue de Portofino

Arrivée presque au but je me retrouve en haut des falaises, la vue est plongeante. Portofino disparaît pour laisser la place à une immensité d'eau bleue

La côte Italienne
Côte italienne

Voilà la récompense, un phare à la tombée du jour. Le bout du chemin qui demande un retour en arrière. j'ai tellement aimé cette ballade, que je l'ai recommencé plusieurs fois. Mes mollets s'en souviennent!

Phare de Portofino

Il me reste encore du souffle pour vous montrer l'église San Martino dans le centre du village, elle date du XIIème siècle. Si je tiens à vous en parler c'est tout simplement parce que lorsque j'ai passé la porte de cette église, je suis restée sans voix (l'église étant déserte, je ne sais pas à qui j'aurais pu parler!). Si vous passez à Portofino, surtout j'insiste, allez visiter cette église.

Eglise San Martino
Eglise San Martino

En redescendant au port, vous pouvez visiter le musée du parc. Centre International de sculpture à ciel ouvert. Tout le monde est admis!

Sculpture rhinocéros

La promenade est terminée. J'ai trouvé une cabane pour me reposer et profiter une dernière fois cette année d'un village qui fera toujours parti de mes coup de coeur.

Cabane
Portofino

J'en connais deux qui sont déjà prêtes à repartir!

Teckels

Mais moi avec toutes ces émotions, j'ai la tête qui tourne un peu!

Portofino

Alors à demain et bonne nuit.

Coucher de soleil