Publié le 30 Septembre 2013

Non, je ne suis pas partie escalader l'Etna!

foin brûlé

La récolte de foin étant de mauvaise qualité cette année et ne pouvant même pas servir pour Nelson ( et oui, j'ai un âne très difficile qui pourrait travailler pour le guide Michelin!), il a été rassemblé au milieu de la prairie.

Machine agricole

Dimanche, pour rester positif et oublier la mauvaise récolte, la montagne de foin s'est transformé en un immense feu de joie!

récolte de foin

Je croisais les doigts pour que les villages environnants ne signalent pas aux pompiers que la forêt était en train de s'embraser, car la fumée s'élevait à une hauteur vertigineuse.

foin brûlé

La prairie a mérité un peu de repos car vous vous souvenez ce qu'elle a donné cette année?

Non, alors là, c'est pas gentil, il faut que je vous rafraîchisse la mémoire. Pourtant nous ne sommes qu'en début de semaine!

La prairie fleurie, cela ne vous dit rien?

Ah! quand même...vous me faites marcher!

prairie fleurie

Pleure pas Mimine, l'année prochaine, elle sera encore plus belle...promis!

teckel

Publié le 30 Septembre 2013

Les petits oiseaux d'Anne Wood se promènent sur son blog.

Un jour c'est sûr, je vais craquer, mais ils s'envolent si vite qu je n'arrive pas à les attraper!

Bonne semaine

Les oiseaux d'Anne Wood

Rédigé par KineKelly

Publié dans #Anne Wood

Publié le 28 Septembre 2013

Un petit tour par ici pour vous rappeler le week-end de la fête des plantes à La Feuillerie.

Comme j'imagine que vous n'êtes pas forcément aux alentours de ce jardin, j'ai entrepris de faire les kilomètres à votre place. Pour un oiseau, c'est plus facile!

Cette année, les exposants ont réussi à nous en mettre plein les yeux.

Dès l'entrée, une profusion de couleurs et un agencement organisé, tout en restant naturel et surtout très coloré.

Deux fois par an, la feuillerie organise cette exposition, autour des plantes rares et de collection. Pour vous dire que les jardiniers autant amateurs que professionnels sont en effervescence comme des abeilles dans une ruche!

La feuillerie
Sildacea
geranium vivace
heuchera

Etant donné que cette exposition ne dure que le temps du week-end, il faudrait peut être que je poste cet article avant demain soir!

hydrangea

La feuillerie

1, rue de la feuillerie

Celles (Tournai)

La feuillerie

Publié le 27 Septembre 2013

En ce moment, les champignons apparaissent comme...des champignons!

Le temps chaud et humide favorise cette éclosion de petits chapeaux apparaissant au dessus des feuilles mortes.

Il faut constamment faire attention où on met les pieds, bien que les crêpes aux champignons, c'est pas mal non plus!

Celui-ci, je l'ai trouvé tout près de l'enclos de Nelson. Sans doute que les champignons ne sont pas fait pour les ânes car il est encore parfait, une sculpture naturel au port altier.

Je ne suis pas experte en champignon mais j'ai de fidèles lectrices qui passeront par ici pour me taper sur les doigts,...aïe... si je me trompe!

Je pense à la coulemelle ou lépiote élevée, parce que c'est un sujet aux longues jambes, elle a une petite couronne sur son grand chapeau qui lui vaut aussi le nom de "nez de chat".

Il y a tellement de sortes de lépiotes dont certaines sont toxiques et même plus...que je ne m'aventurerai pas à vous donner une recette. Je ne cuisine pas les champignons, je me contente avec le plus grand plaisir, de les photographier. C'est une période de l'année où il ne faut pas hésiter à chausser ses bottes. Non seulement vous serez accompagné par le crissement des feuilles, le craquement des bois secs et le croque en jambe des branches perdues (mais qu'est ce que je raconte...!) mais vous pourrez vous délecter visuellement de ses gambettes à chapeau, débordant d'imagination pour se costumer en préparation de la fête automnale.

La coulemelle?

Hop! on ouvre le parapluie et voici la coulemelle protectrice des insectes contre les averses!

Vous remarquerez que j'ai mis un point d'interrogation au survol de la photo. J'attends un expert pour confirmer mon savoir qui n'est pas un savoir puisque je ne sais pas à coup sûr!

la coulemelle?

Regardez de plus près, Madame la limace en train de se dire "tiens, ce soir je vais me préparer une coulemelle aux orties!

A force de vivre dans les bois, je connais aussi le langage des limaces!

Ce n'est pas parce que les limaces mangent certains champignons, qu'ils sont comestibles. Il suffit de les voir en train de se régaler avec les amanites phalloïdes pour en être persuadé! Ces champignons très toxiques pour l'homme, n'ont pas l'air de les déranger.

Champignon coulemelle

Celui- ci je le trouve trop mignon! c'est un coprinus comatus ou coprin chevelu.

Je lève encore une fois mon carton si je fais une erreur, je n'ai pas envie d'être couverte de bleus, bien que ce soit ma couleur préférée, surtout quand elle est associée avec les nuances de l'automne!

En ce moment, le coprin chevelu danse dans les sous-bois en se rassemblant par petits groupes. Je ne m'aventure pas à le mettre dans mon assiette car je préfère les observer plutôt que de les faire rissoler, surtout que je ne sais absolument pas s'il est comestible!

coprinus comatus

Demain, j'irai plus loin dans la forêt. Peut être que Maya dénichera des truffes. Ce serait improbable mais elle ne sait pas quoi tenter pour me faire plaisir!

En ce moment, elle m'aide à ramasser les feuilles.

Enfin...il faut l'dire vite!!

labrador noir

Publié le 22 Septembre 2013

Il y a maintenant un peu plus d'un an, (qu'est ce que le temps passe vite!) je vous avais parlé de cette petite betterave. A l'époque je ne connaissais même pas son nom, mais vous avez éclairé ma lanterne avec beaucoup de gentillesse, comme d'habitude!

En faisant mon marché, j'ai enfin pu étaler ma culture "oh! une betterave Chioggia", avec un coin de fierté au coin de l'oeil!

Vite, dans mon panier,

Vite sur la planche en bois,

Vite mon super ustensile de cuisine qui coupe en fine lamelle,

Vite dans mon assiette avec une pincée de sel de guérande, un filet d'huile d'olive et quelques brins de persil

Betteraves Chioggia

C'est trop bon!

Publié le 20 Septembre 2013

Comme vous pouvez le voir sur Kinekelly, je suis une fidèle de Pinterest. Au départ de cette aventure, je ne me suis pas demandée "pourquoi?".

je trouvais amusant et intéressant de pouvoir faire mon propre journal, de classer des articles, photos, idées, glaner sur le net. A vrai dire, je trouve cette idée géniale!

Certain(e)s peuvent penser qu'il peut être agaçant de se faire piquer (ou pinterester!) ces photos avec autant de facilité. De mon côté, cela ne m'a jamais dérangé, maintenant je peux vous dire pourquoi!

Si nous écrivons sur le net, c'est évidemment pour partager, sinon autant ressortir un bon vieux bloc-note que l'on gardera jalousement en dessous d'une pile de pulls à l'abri des regards!

Pinterest a bien évolué. Lorsque vous prenez une photo sur un site, celui-ci est automatiquement lié à l'image , ce qui permet de rendre visite au propriétaire de la photo, ou bien, comme dans mon article du 18 septembre, à un site qui se sert d'une photo pour écrire un article, mais qui (normalement) élégamment va faire un lien vers le site qui lui a permit d'écrire son article.

Vous suivez, bien sûr!

Bref, ce système est un formidable feu d'artifice d'inspirations à partager

Imaginez que vous construisiez une maison, dessiner un jardin, ou tout simplement, vous êtes une passionnée du Dryococelus australis (là, j'exagère un peu car je ne suis pas sûre que vous trouviez beaucoup d'images, mais pourquoi pas!), il vous suffit de créer un tableau et d'emmagasiner suivant votre goût, votre humeur, votre sensibilité, toutes les images réveillant en vous, une petite étincelle de bonheur.

Il doit y avoir une parade pour ceux qui sont totalement contre ce genre de pratique, car j'ai déjà rencontré des photos qui refusaient mon "pin it".

Cela ne me contrarie en aucune façon, bien au contraire, la liberté existe aussi sur le net!

Au fait...je ne suis pas sûre d'avoir répondu à la question "pourquoi Pinterest?"

Je vais vous en montrer un exemple.

C'est la fin de la saison des myrtilles. Celles qui me suivent sur Pinterest savent que je les aime beaucoup car je leurs ai réservé un tableau. Mais il y a une deuxième raison: j'ai une amie qui les cultive et chacun peut venir les cueillir. Je vous avais montré sa première récolte en août 2012.

Ce tableau est aussi un partage d'idées pour ces petites blueberry biologiques!

Voici celles que j'ai mangé aujourd'hui.

Les myrtilles

J'en ai laissé pour demain car je suis allée fouiller dans mon Pinterest, et j'ai trouvé comment les terminer!

Tartes aux myrtilles

Voilà une des réponses au "pourquoi Pinterest?".

La première photo m'appartient, peut être va t-elle voyager à l'autre bout du monde!

la deuxième se trouve sur un joli blog de cuisine. N'hésitez pas à lui rendre visite, vous allez vous régaler avec les yeux!

Je ne pensais pas disserter ce soir sur ce phénomène du net, mais ma boite mail m'annonce un test d'essai sur Pinterest, sentant les effluves du sponsoring publicitaire!

Bon ok, tout ne peut pas être gratuit, mais laissez nous s'il vous plaît Messieurs les dirigeants, notre Magazine personnel, telle que nous l'avons conçu. Si publicité, il doit y avoir, qu'elle soit toute petite, petite!!

Il ne faut pas rêver, je ne pense pas que Ben Silbermann passe par ici!

Bonne nuit

Publié le 19 Septembre 2013

Pas vraiment le temps de préparer un beau cliché. Ces demoiselles sont très rapides!

J'ai assisté en direct à la ponte des libellules.

Après l'accouplement, la femelle dépose ses oeufs à la surface de l'eau

Comme vous pouvez le voir sur les photos, Monsieur reste à côté de sa femme. Il la maintient pour s'assurer que la ponte se passe bien. En fait il lui sert de sage-femme!

Les libellules
libellules
La ponte des libellules

Bonne soirée.

Publié le 16 Septembre 2013

Alors là, bravo les copines, pendant mon absence vous avez dû bien rigoler, ou alors vous vous êtes crêpées le chignon! un potager d'herbes aromatiques dans un bel état!

Bras et jambes emmêlés, odeurs de menthe et sauge mélangées , la couleur des tomates se mixe sous l'orange des capucines.

C'est quoi se désordre, on voit que vous n'avez pas passé quelques années de votre jeunesse en pension. Telle une bonne soeur (c'est bien dit!) je vais mettre de l'ordre dans tout ce capharnaüm.

Herbes aromatiques

La menthe est une rustique, elle a beaucoup de propriétés bienfaisantes, mais ce n'est pas pour cela que la menthe doit se montrer prétentieuse!

  • La menthe éloigne les fourmis au potager
  • Elle repousse les moustiques qui veulent rentrer dans les maisons
  • En pulvérisation, elle éloigne les pucerons.
  • C'est une plante idéale en cas d'indigestion
  • La menthe est délicieuse dans les salades de fruits

Mais c'est quand même pas une raison pour pousser tout le monde!

La menthe verte

J'ai planté des capucines parce que, non seulement cela apporte de la couleur dans cette jungle un peu verte, mais en plus on peut croquer la fleur.

La capucine est généreuse. Elle se donne tout entière, de la fleur à la racine.

  • Les fleurs embellissent nos salades.
  • Les feuilles peuvent accompagnées les crudités.
  • Même les graines se mangent. J'en ai récolté beaucoup cette après midi mais je les garde pour les faire sécher et les repiquer après les grands froids.

feuilles de capucine
graines de capucine

Les tomates étaient douces et sucrées. Celles qui restent vont avoir du mal à rougir. Je ne trouve personne pour se déshabiller devant elles!

tomate apéritif

C'est le moment de mettre de l'ordre dans ce navire en détresse. Sécateur en main, je ne ménage pas ma peine, en faisant attention à quelques habitants camouflés dans les hautes tiges. Tans pis, du gratte ciel, ils passeront à la petite chaumière!

La punaise arlequin s'est assez régalée dans mon potager. Comme c'est une grande végétarienne, je pense que ces vacances se sont bien passées!

Punaise arlequin pentatome rayé

Ah celui-ci, je l'aime! oui j'ai bien dit celui-ci car ce n'est pas une guêpe mais un syrphe.

Il a un petit vol gracieux qui ressemble au vol du colibri. Il butine les fleurs sauvages, ces larves se nourrissent de puceron. Un véritable allié!

Sa présence reflète la diversité biologique et écologique de mon jardin.

Voilà la véritable raison de ma tendresse envers le syrphe. Cette année la prairie fleurie a du lui plaire. En plus il ne pique pas.

Le syrphe

Ferait-il une colocation avec l'abeille?!

On se laisse facilement distraire en observant la nature.

Après une après-midi, les mains dans la terre, le potager d'herbes aromatiques a retrouvé une seconde jeunesse!

Herbes aromatiques

Maya est en train de lire "l'île aux pirates". J'espère vous avoir bien dit que Maya est une grande lectrice!

Maintenant elle passe son temps à surveiller mon butin!

Il est vrai que c'est de l'or, vous ne trouvez pas?!

Labrador noir

Je vous en ai gardé une pour la fin.

Comment s'appelle ce ravissant insecte qui se parfumait à la sauge?

Punaise des bois Pentatoma rufipes

Ne cliquez pas dessus, je remplirai la case demain!

Que cela ne vous empêche pas de dormir!

Bonne nuit

Publié le 12 Septembre 2013

La forêt fait sa toilette avant les premiers froids de l'hiver. Pourtant nous ne sommes pas encore en automne, il faut attendre encore une dizaine de jours. Mais après les vacances, j'ai des biceps en pleine forme!

Choisir les arbres. Ceux qui se chevauchent, qui poussent de travers, qui présentent trop de branches sèches. Il faut redessiner la forêt. Puis vient la coupe avec son bruit de formule 1!

Coupe de bois

Ensuite, il faut porter les stères afin de les aligner dans la grange. Alors là je dis "vive la brouette!" sauf quand elle est trop lourde. j'ai vu mes efforts s'éparpiller dans les feuilles, mais je ne me souviens pas d'avoir prononcer le moindre juron!

La nature est là aussi pour parfaire mon éducation!

stères de bois

Les branches trop maigrelettes passeront à la broyeuse. Pendant deux jours, j'ai du faire attention que mon bras n'y passe pas aussi, sinon je serais allée rejoindre les copeaux.

Non... je ne suis pas en dessous, puisque je vous écris!

Copeaux de bois

Il y en a qui ont eu moins de chance!

je lui ai expliqué que c'était pour son bien. Maintenant sa silhouette s'est affinée.

Si vous avez besoin d'un régime, venez à la maison, c'est radical!

coupe de branche

Maya est méfiante. Certainement ses oreilles ont trainé lorsque j'ai parlé de régime!

Faisant très attention à sa ligne, les labradors ayant une fâcheuse tendance à l'embonpoint, j'ai accepté les quelques rondeurs prisent pendant mon absence.

Sans doute a t-elle noyé son chagrin en avalant une armada de tartes aux fraises!

Maintenant tout doit rentrer dans l'ordre. Son arrière train commence à retrouver ses courbes sinueuses!

Labrador noir

Nelson aime beaucoup se rouler dans la terre. Un bon coup de brosse pendant son diner lui redonnera une belle robe noire.

Aussitôt fait, aussitôt défait, Nelson va se rouler dans les copeaux de bois!

Tans pis pour toi si ça pique dans ton pyjama, tu attendras demain pour une nouvelle toilette!

L'âne

Je vais profiter des dernières lueurs de la journée pour rendre visite à un rescapé.

Hier en rentrant des courses, il était au milieu de la route en train d'attendre son triste sort. Blessé sans doute par un bolide, il ne bougeait plus, mais l'oeil était vif. Ni une, ni deux, j'ai fait un demi tour prête à arrêter la moindre voiture qui oserait passer par là!

Il est maintenant dans le poulailler, encore affolé par sa mésaventure. Je n'ai pas voulu en rajouter, vous aurez donc une piètre photo.

J'ai été chercher des graines" reconstituantes", d'après le grainetier. Mais son bec est en mauvais état, ses ailes aussi. Maintenant il faut que je lui explique qu'il doit s'accrocher. Ici, il peut rester autant qu'il le désire. Il aura toujours le gîte et le couvert!

Mais je vois que je ne l'ai pas nommé. C'est un beau pigeon. Allez, je croise les doigts pour qu'un jour proche, ces ailes l'emportent sur les branches qui entourent le poulailler.

pigeon blessé

Les journées sont bien remplies.

C'est le compte à rebours avant minuit. Demain est un autre jour!

La lune

Bonne nuit