Le pic épeiche

Publié le 17 Février 2013

Ce matin en ouvrant les rideaux, je me suis demandée si je n'étais pas encore en train de rêver. La forêt était noyée dans un épais brouillard mais une jolie tâche de couleur ressortait au milieu d'un univers pâle et blanchâtre. Le pic épeiche était installé comme un lampion de 14 juillet, sur le poteau de la petite cabane aux mésanges.

 

pic épeiche

Ce beau monsieur, (et oui ce n'est pas une demoiselle! regardez la tâche rouge qu'il a derrière la nuque) obtient cette stature bien droite le long des troncs d'arbre, grâce aux plumes de sa queue appelées "les rectrices".

 

les plumes du pic épeiche

La présence du pic épeiche est très importante pour les forêts. Ils ne s'installent que dans les arbres morts ou fatigués. Ces nombreux nids peuvent resservir pour d'autres espèces d'oiseaux comme la mésange ou la sittelle torche-pot. Tiens! en voilà une qui vient s'intéresser à la conversation! Pas très rancunière, car de temps en temps, le pic épeiche s'attaque au nid des mésanges.

 

le pic épeiche et la mésange

 

Le pic épeiche se nourrit d'insectes et de graines, c'est pour cela qu'il a l'air d'apprécier les miennes!

Cet oiseau a un long bec effilé et pointu, ce qui lui permet de tambouriner dans toute la forêt, et cela peut durer longtemps car l'usure de son bec est compensée par une nouvelle croissance très rapide.

Personnellement, j'aime entendre le bruit de son martèlement sur les vieux troncs de la forêt. 

Le pic épeiche est très difficile à prendre en photo, lorsqu'il se sent observé, il fait le tour de l'arbre pour se cacher, c'est un grand timide! mais ce matin, le brouillard, sans doute, m'a aidé. Il s'est envolé plusieurs fois et allait se percher très haut pour me narguer!

 

pic-epeiche-dans-le-brouillard.jpg

 

Tu es peut être futé, mais je suis patiente! la prochaine fois, je t'aurai tout net au bout de mon objectif, si tu voulais bien poser pour moi ce serait plus facile, mais sans doute est-ce trop te demander?! Tu as raison, reste sauvage, car ces moments de bonheur existent parce qu'ils sont rares, n'est ce pas?

 

nourriture du pic épeiche

Je vous souhaite un bon dimanche.

Rédigé par KineKelly

Publié dans #jardin

Commenter cet article
V

Magnifique reportage et très instructif! Merci de tout cela !


Bonne journée à toi .


Valérie
Répondre
T

Belle rencontre au sommet entre ces deux merveilles au doux plumage.
Et bravo pour ta constance et ta patience.


PS : je viens de découvrir que mon voisin (je ne sais pas trop lequel) est un pic épeiche, surtout le dimanche matin : il a toujours un clou à planter ou une étagère à monter...Si tu vois ce que
je veux dire...
Répondre
K


Il est peut être en train de préparer son nid, si tu vois ce que je veux dire!!



N

La mésange a l'air tout'petite à ses côtés ... il me plait bien avec sa crète rouge !!!
Répondre
B

superbe ce pic épeiche ! Félicitation pour tes photos. Bises
Répondre
C

une jolie tache de couleurs dans la grisaille du matin , voilà de quoi donner un peu de tonalité dans le brouillard épais !
Répondre
J

Magnifique! J'ai aussi la chance de les admirer, particulièrement en ce moment dans mon jardin. Tes photos sont superbes!
Répondre
C

Chez nous dans le jardin de vieux arbres les attirent mais j'ai moins de chance que toi, je n'ai encore pas réussi à la photographier.
Répondre
V

vraiment très joli....j'aime beaucoup ! j'en ai de temps en temps dans mon jardin, mais j'ai plustôt une ribambelle de pic vert......
Bravo à toi  pour les fabuleux clichés.......et bon début de semaine.....
Répondre
S

Quelle magnifique rencontre, en effet!
Répondre
C

Tu as raison, un moment rare à savourer...merci pour toutes ces informations sur le pic épeiche...
Répondre