Publié le 5 Novembre 2014

La route du rhum est une course mythique qui relie Saint-Malo à la Guadeloupe et plus précisément à Pointe-à-Pitre.

Comme si vous y étiez!

Il fallait avoir les yeux grands ouverts pour se rendre compte de la taille de ces immenses multicoques.

Ce que je trouve sympathique dans cette course c'est qu'elle est ouverte tant aux professionnels qu'aux amateurs. Les multicoques et les monocoques se mélangent. Tout le monde est présent pour la même passion. Il en faut pour affronter cette course en solitaire et sans assistance lorsque le coup d'envoi est lancé.

Etant donné que je passais par là (c'était un peu fait exprès quand même!), il a bien fallu affronter la foule. Saint-Malo a vu défiler plus d'un million de personnes en quelques jours.

J'ai repéré un admirateur à poil!

le regard du chien

Comme il faut bien faire un peu de cocorico féminin, n'oublions pas que Florence Arthaud a gagné cette course en 1990 en 14 jours. Il faudra attendre 8 heures pour connaitre le deuxième concurrent: Philippe Poupon.

Samedi, un beau ciel bleu planait au-dessus de Saint Malo. Un vrai temps breton!

Saint Malo

Les skippers étaient tous occupés à préparer leurs purs-sangs pour prendre le départ le lendemain à 14 heures. La foule étaient bien présente sur le quai. Il était plus facile de les observer du haut des remparts.

La route du rhum

Comment rester insensible devant le concert de cette multitude de mâts et de drapeaux se balançant au gré du vent.

Sans doute, le petit canard jaune flottant dans la baignoire quand je savais à peine marcher est responsable de cette attirance pour le monde marin. La compétition n'est pas vraiment un but en soi, mais la préparation pour dompter ces géants de la mer, me laisse dubitative. Est-ce vraiment le plaisir d'être le premier ou simplement se sentir des ailes pousser lorsque les flotteurs lancés à pleine vitesse, finissent par décoller de leur support.

Si vous passez par là, "marins de l'impossible", pouvez- vous me dire si vous avez le sentiment fugace et éphémère d'être les rois du monde. Une sensation qui ne dure que quelques minutes, car la mer n'est pas un jouet. Il faut à la fois connaitre ses limites mais aussi celles de son bateau.

La route du rhum

Voici le plus admiré, "Spindrift 2" le plus grand trimaran du monde. La coque centrale mesure 40 mètres. Ce bateau est surtout conçu pour naviguer en équipage. Avant d'être rebaptisé, il a remporté la course autour du monde, le Trophée Jules Verne avec Loick Peyron et ses coéquipiers.

Quel défi pour Yann Guichard de se retrouver seul sur ce cheval des mers. Aux dernières nouvelles, cela se passe plutôt bien pour lui. La route du rhum 2014 a déjà connu les blessures et les abandons, les déceptions certainement, alors une pensée pour ceux qui se sont battus contre une météo déchainée pendant leur première nuit et une nouvelle dépression qui s'annonce au large de la péninsule ibérique.

Spindrift 2

Samedi 12h30, les multicoques et monocoques larguent leurs amarres. La foule se pressait sur les quais, mais aussi un nombre impressionnant de petits voiliers et de bateaux à moteur. Le terme "petit" n'est employé que par rapport à la taille de ceux qui allaient apparaître près du phare de Saint- Malo!

La route du rhum
le phare de Saint-Malo

Rien n'arrête les téméraires!

Saint-Malo

Notons au passage les phrase positives inscrites sur la coque de certains navires.

la route du rhum

Pierre Antoine sur Olmix, serein au départ avec ces équipiers encore à bord. Mais le mardi suivant, en pleine course, la foudre s'est abattue en haut du mât. Une brèche dans le navire et les câbles électriques en feux. On peut imaginer la déception du skipper qui heureusement a été récupéré sain et sauf par un hélicoptère.

la route du rhum- Pierre Antoine

Yves le Blevec avec Actual s'offre un très bon départ, mais une avarie technique l'oblige à faire une escale pour réparer. Son équipe sera certainement très préformante pour qu'il puisse repartir au plus vite!

La route du rhum-Yves Le Blevec

Le départ de la course est très impressionnante. Un rayon de soleil est arrivée au bon moment pour faire mentir la météo de quelques heures, annonçant un orage qui malheureusement arrivera dans la nuit. Beaucoup de passionnés ont pris la mer pour venir souhaiter un bon départ aux marins, mais il fallait être vigilant pour ne pas se laisser emporter par cette allégresse!

Sur la prochaine photo, on peut voir la voile jaune et grise de Sébastien Rogues. Alors qu'il était dans le peloton de tête, mercredi , Sébastien Rogues a annoncé son abandon dû à une déchirure dans la grand-voile et plusieurs avaries techniques. On peut se rendre compte de la force du vent et les difficultés rencontrées par les skippers pendant ces premiers jours de course. Une grande déception certainement après tant d'entrainement. Cela ne doit pas être facile d'abandonner mais la prévision d'une météo assez forte les prochains jours, demande d'avoir un voilier techniquement au top. Qui ne connait mieux son bateau que son skipper?

La route du rhum-Sébastien Rogues

Mais la course continue et la solidarité des marins se fera sentir à l'arrivée.

Nous sommes au cinquième jour de la route du rhum. Loick Peyron cartonne suivi de Yann Guichard, mais dans cette course à la vitesse, tous les skippers savent qu'ils ont une chance de bien se positionner, même devant les vedettes. Le choix de la route de navigation, la gestion technique du bateau et surtout cette météo qu'ils doivent gérer. Leur bon sens, la préparation physique et surtout le mental. Ils sont seuls, face à cette mer qui décide de les caresser ou de les secouer sauvagement. Peut être est-ce tout cet ensemble à gérer qui les pousse à aller toujours plus loin. Une folle envie de se dépasser.

La route du rhum.

Marc Guillemot sur Safran que l'on peut voir au départ de Saint-Malo est en train de faire une belle course. Cette après-midi il est troisième dans sa catégorie.

Une bonne note d'optimisme avant de suivre en silence la suite de la route du rhum.

la route du rhum-Marc Guillemot

Il faut quand même que j'arrête de bavarder comme une mouette!

Bien contente que cet article ne soit pas couvert de publicités. Merci pour tous vos commentaires reçus hier soir. J'ai été étonnée par la réactivité dont vous avez fait preuve!

Revenons sur la terre ferme, qui reste néanmoins bien trempée en ce moment!

le cri de la mouette

A bientôt

Publié le 5 Novembre 2014

Normalement si tout marche bien, vous n'aurez plus à supporter les publicités sur ce petit bout de toile.

Ouf! il était temps car je sentais au travers de vos messages personnels que vous en aviez assez!

Merci pour votre patience, cela vaut bien une coupe de champagne!

Nous nous retrouvons bientôt. J'espère que vous n'avez pas le mal de mer, car il y aura de l'eau...beaucoup d'eau!!

coupe de champagne

Publié le 17 Octobre 2014

Samedi dernier, j'avais fermement décidé d'aller aux journées des plantes de Beervelde. L'oeil à peine ouvert, j'ai entendu la pluie tomber sans discontinuer. J'ai refermé les yeux!

En début d'après midi, un rayon de soleil est apparu. Ni une ni deux, je saute dans mes bottes, enfourche mon destrier (non, je n'y suis pas allée à cheval!), pour profiter de ce superbe parc sous les couleurs d'automne.

le parc de Beervelde

La qualité des exposants était au rendez-vous. Les couleurs se faisaient magiciennes dans la lueur du soleil après les averses de la matinée.

sedum

Il y avait beaucoup de recherches, autant dans les couleurs que dans les variétés de fleurs. De quoi prendre des idées pour l'année!

carré de fleurs

Dans ce carré, on trouve la fleur d'ail d'ornement qui fleurit d'avril à octobre selon les espèces. N'hésitez pas à en planter maintenant, par groupe, les fleurs sont spectaculaires. Vous avez un choix de couleurs entre les bleus, les roses, les blancs et même le jaune comme l'allium moly. Mais je ne vous en dis pas plus, vous saurez bientôt pourquoi!

Au milieu de cette plantation, se trouve une fleur que j'apprécie énormément, le persicaire. C'est une fleur légère qui joue avec la lumière et que j'admire en ce moment tous les jours devant la fenêtre de ma chambre. Cela me met tout de suite de bonne humeur!

persicaria amplexicaule

Voici la preuve que je ne vous raconte pas d'histoire, il a bien plu ce jour- là. Les chevelures étaient frisottantes!

le lama
la poule

En ce moment c'est la saison des pommes. Ils y en a de toutes sortes et ce n'est pas toujours facile de les reconnaitre.

variétés  de pommes

La promenade se continuera en silence pour profiter pleinement de cette lumière d'automne.

couleur d'automne
les marrons
les noisettes

Une journée sous le signe de la lumière et de la légèreté.

parc de Beervelde

Cette journée des plantes de Beervelde a vraiment été une réussite. Depuis je n'arrête pas de jardiner. L'association ingénieuse des fleurs dans les tons pastels, m'a rappelé le bonheur que j'ai eu devant la prairie fleurie. J'espère pouvoir réitérer cette expérience en juillet prochain.

prairie fleurie

Je n'étais pas la seule à apprécier cette promenade.

Mais que regarde Maya avec tant d'insistance?

labrador noir

J'ai compris! il est temps de rentrer, Maya a un p'tit creux!

légumes variés

Envie de jardiner ou pas?!

la fourche

A bientôt.

NB: Si vous avez encore des publicités qui viennent vous embêter, vous pouvez rafraichir la page, elles devraient disparaitre. Encore un peu de patience, Rome ne s'est pas fait en un jour, j'y travaille!

Publié le 15 Octobre 2014

Me voilà très en retard pour montrer la superbe journée des Jardins d'Aywiers qui s'est déroulée début octobre. je ne vais pas vous faire le "oh! ce que le temps passe vite!" mais c'est quand même un peu vrai lorsque vous vous intéressez à tout ce qui vous entoure.

Cet automne, les jardins d'Aywiers n'ont pas démérité à leur réputation. C'était top!

Peut être pensez-vous que les photos se ressemblent d'année en année, mais il y a toujours cette ambiance, la qualité des exposants et la bonne humeur qui me font oublier les kilomètres parcourus pour arriver au but!

Dominique Jouvenet, toujours fidèle au rendez-vous, avec un stand à l'image de son talent.

Dominique Jouvenet

La présence de Dominique n'est jamais loin de la présence d'un chat!

Statue de chat

Il est vrai que ce jour-là, il ne faisait pas très beau mais personne avait l'air de s'en apercevoir tellement cette exposition se distingue par la variété des couleurs dans les stands des exposants.

serre ancienne
cage oiseaux en fer
hydrangea
bouquet de fleurs
plantes aromatiques
composition de fleurs
capucine

Les volatiles sont incontournables dans un tel jardin. Ils sont discrets et fort en présence. Je parle évidemment des oeuvres de Franz Bodo, marquées cette année par le chant des oiseaux.

Franz Bodo

Je l'entends chanter d'ici!

Franz Bodo

Non mais franchement, vous n'avez pas l'impression qu'il nous regarde!

Franz Bodo

Que celui-ci ne vienne pas chanter sous mes fenêtres!

Franz Bodo

Franz est le peintre des oies. Il sait si bien les croquer, c'est à croire qu'il a été bernache dans une vie antérieure!

Je souligne que "croquer" est pris dans le sens de "dessiner", pour ceux qui veulent me faire dire ce que je n'ai pas dit!

Les oies de Franz Bodo

Merci Franz, c'est pour quand le cours particulier!

Franz Bodo

La porte se ferme sur les jardins d'Aywiers, mais comme je n'avais pas annoncé l'exposition d'automne, je vais prendre beaucoup d'avance pour vous donner les dates de la fête du printemps!

L'exposition des jardins d'Aywiers aura lieu les 1er, 2 et 3 mai 2015.

Si vous passez par la Belgique, sortez les agendas!

Demain visite toute douce par ici, aux journées des plantes de Beervelde qui se sont déroulées le week-end dernier. Je crois que je suis encore en retard d'annonce!

Promis... Demain je mettrai les dates de la prochaine exposition.

Le mouton blanc

Publié le 7 Octobre 2014

Il faut que je vous dise... J'ai appris la nouvelle la plus fantastique du siècle, bien que ce ne soit pas nouveau mais bon...il fallait bien que je me réveille un jour!

Depuis quelques temps, vous croyez que je paraisse et bien non, je philosophe!

Tout en travaillant sur un nouveau blog bientôt disponible (en fait, il l'est déjà mais pas encore assez complet alors je ne donne pas le nom...et paf!) je découvre une foule de choses intéressantes que je connaissais déjà, mais pour ma part, il faut souvent que je me ressasse les idées pour en être convaincu!

Première nouvelle:

Vous savez que nous sommes tous UN. C'est à dire que vous et moi ça fait UN. Alors qu'est ce qu'il font dans les écoles, quand on nous a ingurgité pendant des années que 1+1=2. Et bien ce n'est pas vrai!

Nous sommes tous UN. Je suis comme vous, vous êtes comme moi...ça, je ne sais pas si c'est une chance!

Deuxième nouvelle:

Nous sommes des atomes. C'est pas une bonne nouvelle,ça!

Maintenant quand je me regarde dans le miroir, le matin, je ne me rebelle plus contre quelques frisettes rebelles puisque je me vois comme un atome!

Toute chose sur terre ou dans l'espace est constituée d'atomes. Mais attendez, c'est pas fini!

Lorsque l'on sait que les atomes c'est du vide à presque 100%, je commence à comprendre ma fatigue du moment...je suis complètement vidée!

Vous ne me croyez pas?

C'est du sérieux!

Regardez dans le dictionnaire de l'académie française: "Les hommes sont des atomes sur le globe, qui n'est lui-même qu'un atome dans l'immensité".

Maintenant quand vous rencontrerez votre voisin, vous pourrez le saluer en lui disant "salut Atome, tout se passe bien aujourd'hui? il ne sera peut être pas étonné!

Troisième et dernière nouvelle pour aujourd'hui:

Le monde est énergie. Alors puisque l'énergie se trouve partout autour de nous, que ce soit dans les animaux, les plantes, les insectes et tous les habitants de cette planète, nous pouvons communiquer entre atomes que nous sommes en nous servant de l'énergie.

Vous voyez un peu le potentiel!

Que cela ne vous prive pas de m'écrire ce que vous en pensez, parce que je n'arrive pas encore à tout capter!

Pour l'instant, je travaille à vous enlever les placards publicitaires qui supprimaient l'énergie que je voulais transmettre!

Il est possible que pendant une journée certaines publicités soient récalcitrantes, mais tout va rentrer dans l'ordre.

Si parmi vous, il y en a qui ont un trop plein d'énergie, vous pouvez envoyer, je vous enverrai en échange un petit atome!

Recette énergétique

jus de légumes
jus de légumes

A bientôt

Publié le 29 Septembre 2014

C'est le moment du nettoyage, du bêchage, du ratissage mais aussi de la récolte des deux derniers carrés du potager.

Oh surprise! les topinambours n'attendaient que cela sous leurs longues tiges bien droites. Récolte bien suffisante pour la semaine car je ne vais tout de même pas en manger tous les jours!

les topinambours

Ils sont juste à point, la couleur est parfaite, il ne me manque que la recette!

la récolte des topinambours

Dans le carré voisin, le sol semblait trembler comme pour me dire "et nous, tu ne nous tires pas de là? Nous sommes juste à point pour sauter dans la poêle"

Il faut vous avouer que je connais très bien le langage légumineux, surtout quand il est parlé sans accent!

Je n'ai eu aucune difficulté à extirper ces petits asticots blancs, accrochés le long de leurs racines. J'étais curieuse de connaitre le goût de ces adorables crosnes.

les crosnes

Pendant que je travaillais d'arrache pied, Maya a tout de suite compris que j'avais besoin d'aide.

Oui, je sais, je me fais des illusions; elle a vite compris que dans mes carrés, il y avait encore peut être quelque chose à déguster!

labrador noir

Après un grand nettoyage, la porte du potager peut se refermer. Les lapins sont interdit de séjours dans ce petit espace.

Grille de jardin

Pour le déjeuner, ce sera une assiette de crosnes toutes fraîches.

  1. Je les ai mis dans un torchon avec du gros sel
  2. Bien malaxer pour les nettoyer en faisant attention de ne pas les abimer
  3. Nettoyer sous l'eau
  4. Je les ai blanchi dans le four à vapeur pendant une minute
  5. Puis je les ai fait sauter à la poêle avec de l'huile d'olive et du persil

Franchement et honnêtement, ce n'est pas pour me faire des compliments, mais c'était une merveille!

Une saveur raffinée et délicate qui m'a donné envie de réserver un carré tout entier pour la saison prochaine.

Il est maintenant temps de penser à restaurer les nichoirs. Nous ne connaissons pas encore la rudesse de l'hiver, et je vois déjà des mésanges choisir leur domicile en prévision du mauvais temps

nichoir

Un dernier petit mot pour vous prévenir qu'en fin de semaine, le problème des publicités intempestives qui décorent ce blog, auront disparu.

Ouf, ça commençait à bien faire... mais la patience n'est elle pas la reine des vertus!

Mon nouveau blog annoncé avance doucement mais surement, vous serez les premières prévenues...évidemment!

Maya arrête un peu...tu m'fatigues!!

labrador noir

Publié le 14 Septembre 2014

Un petit passage à Paris où j'ai profité de visiter une adresse notée dans mon carnet depuis longtemps.

La Trésorerie chouchoute votre intérieur. Un joli choix de textile, de brosses, de vaisselles, de coussins. Quelques photos valent mieux que des discours!

la trésorerie
articles pour la maison
la trésorerie
les brosses pour la maison
textiles maison
coussins maison

La visite est terminée, je ne peux quand même pas tout vous montrer! je pense que d'ici quelques mois la boutique va se remplir, alors vous avez le temps de la compter dans vos visites.

La Trésorerie

11 rue du château d'eau

Paris 10ème

Pas loin de la place de la République

Heures d'ouverture

11h à 19h30

Du mardi au samedi.

Pour renseignement, Merci n'est pas trop loin, autant en profiter!

la trésorerie

De retour dans ma cabane forestière, je travaille sur le nouveau blog.

Je tiens à vous remercier pour vos encouragements. C'est qu'il en faut car je nage au milieu du langage informatique (j'aime bien nager!).

Quelques fleurs toutes fraîches rien que pour vous!

le sedum
les cosmos

Publié le 7 Septembre 2014

En fait, ce n'est pas tout à fait la rentrée, elle est faite depuis déjà un moment!

En ouvrant la grille, je me suis rendu compte que le travail allait être COLOSSAL, GIGANTESQUE...HERCULÉEN!

Les manches retroussées, j'ai fait une sacrée coupe de cheveux dans tous les massifs.

De temps en temps, je me sentais observée par un chevreuil qui avait pris des habitudes de balades sur ce terrain déserté.

le chevreuil

Mais comme si le jardinage en folie ne suffisait pas, les abeilles réclamaient de la place dans les ruches. Il a fallu entamer la récolte d'été. Elle ne sera pas aussi importante que l'année dernière mais la qualité me fait toujours rêver.

récolte du miel
le miel

L'automne montre le bout de son nez en m'envoyant le souffle de quelques feuilles.

Les champignons se manifestent avec beaucoup d'aplomb.

les champignons
date de l'automne

Le soir, après des journées bien remplies, je travaille sur mon nouveau blog.

J'espère pouvoir le montrer vers la fin de ce mois.

Est ce que vous serez là, le jour du lancement?

A bientôt

Publié le 20 Août 2014

Il y en a qui arrive encore à se faire dorer au soleil malgré un été qui refuse de se fixer.

le lézard

Ce lézard n'avait aucune intention de me laisser sa place!

l'oeil du lézard

Le colchique d'automne montre déjà le bout de son nez.

le colchique d'automne

Le rosier à feuilles rugueuses nous montre bien que c'est encore l'été!

rosier à feuilles rugueuses

Ce soir la température est de 9°.

Possibilité de neige samedi.

Rangez les maillots de bain, vous les ressortirez en décembre!