Articles avec #le village de cavtat tag

Publié le 31 Juillet 2015

Bienvenue à bord, nous allons visiter la Croatie. Avec cette chaleur qui s'est abattue sur le pays, cela va nous faire du bien de prendre le large!

Pour débuter le voyage, un petit tour à Venise. Mais alors, un tout petit tour et tant de choses à voir.

A la fin du voyage, Venise sera encore présente avec sa magie théâtrale.

Venise
Venise

A la fin du voyage, vous verrez Venise en long, en large et en travers, mais pour l'instant nous allons commencer par Split, la seconde ville la plus peuplée de Croatie.

Je ne vais pas vous raconter toute l'histoire de cette ville car j'ai tant de choses à écrire!

Mais comme d'habitude , je ne vous laisse pas sans rien puisque j'ai trouvé ce lien qui vous fera rentrer dans l'histoire de Split

Pour moi, Split commence par la marche. Euh! plutôt les marches!

Split

J'ai compté les marches comme des pétales de fleurs pour me donner du courage.

Fleur sauvage

Arrivée au sommet, j'étais comme une fleur desséchée, mais je fus récompensée par le panorama de la baie, en écartant de sa vue les buildings qui entourent cette ville.

fenêtre en fer
La ville de Split
La baie de Split

La magie de Split se découvre la nuit quand on se promène sur la place où se situe l'ancien palais de l'empereur romain Dioclétien. Il en reste quelques vestiges, mis en valeur par une lumière diffuse, et là c'est carrément magique!

Palais Dioclétien
Le Palais Dioclétien
Palais Dioclétien
Palais Dioclétien Split

Un petit passage dans la ville de Korcula, bâtie sur une presqu'île, avec de jolies ouvertures sur la mer.

Korcula Croatie
Ville de Korcula

George Bernard Shaw a écrit "Ceux qui cherchent le paradis sur terre doivent venir à Dubrovnik".

Je ne cherchais pas puisque je l'ai déjà trouvé, mais j'y suis allée quand même!

Dubrovnik est entourée d'une muraille fortifiée longue de 1940 mètres.

Situé à l'extrémité sud de la Croatie, au climat méditerranéen favorable à la plantation des orangers, des citronniers et des mandariniers.

Dubrovnik

Armée de mes baskets préférées, j'ai fait le tour de la vile en passant par le Stradun, une grande artère pavée à éviter en pleine journée!

Dans tout ce que j'ai visité, j'ai été agréablement surprise par la propreté des villes.

On a de temps en temps l'impression que les pavés sont cirés!

Le stradun. Dubrovnik

Et j'ai continué à grimper. La Croatie, c'est très bon pour les mollets.

Si vous voulez connaitre un peu mieux cette superbe ville, vous pouvez lire son histoire sur le site de l'Unesco. Parce que si je vous raconte toute l'histoire des villes que j'ai traversé, je vais en avoir pour toute la nuit!

La cathédrale de Dubrovnik renferme une des plus prestigieuses collections de reliques en or et en argent d'Europe.

La cathédrale de Dubrovnik

Et juste à côté, une terrasse de café très agréable!

café de Dubrovnik

Evidemment il y a toujours un moment ou vous devez monter.

les ruelles de Dubrovnik

C'est une ville où les chats sont jardiniers!

les chats de Dubrovnik

Et oui, vous ne rêvez pas, c'est bien Kinekelly! un autographe?

chats de Dubrovnik

Si j'ai une petite remarque négative (mais alors, toute petite!) sur les villes de Croatie, c'est que la restauration des villes est chapeautée par de nombreux toits reconstruits en tuiles neuves, et là, je vois un peu rouge!

les toits de Dubrovnik
La ville de Dubrovnik

Ne pas quitter cette ville sans avoir parcouru une vingtaine de kilomètre au sud, pour arriver dans le village de Cavtat.

En me promenant dans ce petit village, je fus attiré par une pancarte qui signalait un musée.

J'ai découvert une petite perle comme je les aime pendant mes voyages.

La maison natale de Vlaho Bukovac, l'un des plus grands peintres croates de la fin du XIXème siècle.

Derrière les volets clos, je suis tombée sous le charme!

Maison de Vlaho Bukovac

Son atelier est toujours en place.

On peut admirer plusieurs de ses oeuvres.

atelier de Vlaho Bukovac
vlaho bukovac
vlaho bukovac

Voilà ce que j'aime dans les voyages. Découvrir de petites perles là où on ne les cherche pas!

Une surprise cachée dans une ruelle de village.

Une maison dont les murs sont parsemés de peintures fanées par le temps, où de petites mains travaillent lentement pour faire ressurgir l'histoire de ses fresques.

La découverte d'un talent qui fait vibrer l'âme.

vlaho bukovac

Après tant d'émotion, un retour en ville s'impose pour s'installer à la terrasse d'un restaurant situé dans le centre ville.

Vous voulez une adresse?

Je n'attendrai pas la réponse, je vous conseille Proto. un restaurant aux tables élégantes avec ses verres de Venise et ses nappes blanches.

restaurant Proto à Dubrovnik
verre de Venise

En voilà un qui a profité de la bonne cuisine traditionnelle servie dans ce restaurant!

le sommeil du chat

Observer la ville jusqu'au coucher du soleil, avant le départ pour Kotor.

Se promener sous les arcades du palais Sponza.

Vous me suivez?

Dubrovnik
arcades du palais Sponza
palais Sponza. Dubrovnik

Arrivée dans les bouches de Kotor. Une véritable aquarelle naturelle.

Pas de mot, que mes yeux pour admirer!

je ne peux pas me détacher de ce spectacle incroyable de l'arrivée au petit matin dans les bouches de Kotor.

J'essaie d'imprimer cette sensation, de la saisir en images.

En les regardant à nouveau, je me retrouve là-bas.

les bouches de Kotor
bouches de Kotor
Arrivée dans les bouches de Kotor

Une découverte à ne pas manquer, les deux petites îles se trouvant environ à 25mn de route pour atteindre la ville de Perast. Deux petites îles situées dans la baie.

L'île de Saint Georges ne se visite pas , et l'île de Notre Dame du Rocher, un îlot entièrement construit par la main de l'homme.

Ce petit îlot possède une église datant du XVIIème siècle qui vaut la patience d'attendre pour en faire la visite!

Derrière l'église se trouve un petit musée.

La visite de cette petite île n'est pas très longue mais vaut largement le détour.

A ne pas manquer.

notre dame du rocher. Perast
île de st georges
musée de notre dame du rocher Perast
musée de Nptre Dame du Rocher Perast
musée de notre dame du rocher perast
Notre Dame du Rocher Perast

Rentrée à Kotor, j'ai eu comme une envie terrible de monter tout en haut de la forteresse de Saint Jean.

Il faisait très chaud. 4,5km de grimpette.

C'est en tout cas ma façon de voir si mes petits mollets ont retrouvé la forme!

Cette montée est tout à fait à conseiller car vous êtes récompensé par une vue splendide.

La forteresse de Kotor
La forteresse de Kotor

Je n'ai pas compté les marches, il parait qu'il y en a plus de mille!

Les marches de la forteresse de Kotor

Arrivée au sommet j'ai savouré ma récompense. La descente a été beaucoup plus rapide!

panoramique du sommet de la forteresse de Kotor
la ville de Kotor

Le soleil se couche, appareillage pour Hvar, riche d'un patrimoine culturel et historique, mais dont je n'ai pas trop profité.

Il fallait choisir en fonction du temps et forte de l'expérience de la veille, j'ai continué à grimper!

Une belle randonnée sauvage de Velo Grablje à Malo Grablje.

Ce site était surtout connu pour ces champs de Lavande.

Il n'en reste malheureusement plus grand chose.

J'ai entendu dire que certaines personnes s'intéressaient à cet endroit pour le faire revivre et planter à nouveau des champs de lavande.

Allez-y, je trouve cette idée géniale!

ancien champs de lavande de Malo Grablje

Malo Grabjle est un village presque abandonné, mais certaines personnes essaie de le maintenir en vie en vous offrant une petite restauration sur une terrasse ombragée.

Malo Grabjle
statue de cuisinier
rosier grimpant
ruine du village de Malo Grabjle

En avant vers Rovinj qui n'est plus une île car en 1763, Rovinj a été relié au continent.

Rovinj

Retour à Venise où je vous ferez faire un tour la prochaine fois car comme on dit en Croate,

Dobra vecer et laku noc

Bonne soirée et Bonne nuit.

Un grand merci pour tous vos commentaires pour le billet précédent.