Articles avec #oisons tag

Publié le 28 Avril 2014

L'oie bernache faisait les cent pas dans la prairie depuis plusieurs jours. J'observais ce va- et-viens qui m'annonçait la naissance des oisons dans un futur très proche

Heureusement que les oies ne fument pas car il aurait déjà terminé plusieurs paquets. J'aurais, en plus, été obligée de sévir, la cigarette étant interdite afin de ne pas déranger la faune et la flore.

oie bernache

Dimanche matin fut le Grand Jour!

la famille vint présenter ses oisons.

Six oisons en pleine forme, escaladant avec rapidité et légèreté la rive de l'étang.

Comme tout homme fier de sa progéniture, le mâle roule des mécaniques!

Savez-vous que le couple d'oies bernaches est fidèle à vie. Quand je dis qu'il faut toujours prendre exemple sur la nature!

les oisons

Le mâle est extrêmement attentif. Cette après-midi, un congénère a osé se poser sur l'étang, il fut chassé à la vitesse d'un éclair dans un brouhaha de cacardement très puissant.

Personne ne doit s'approcher mais depuis des années, les oies tolèrent ma présence et je dirais même plus, elles se montrent très aimables.

Il faut dire que j'ai vu passer plusieurs générations.

Les chiennes sont aussi très respectueuses. Elles ont vite compris la force de leur bec. Un jour, une de mes "crevettes" a osé s'approcher d'un peu trop près. Elle fut rouler dans les graminées comme un sushi!

Plus de peur que de mal mais la leçon a été vite apprise!

teckel kaninchen

Jour après jour je vais observer leur comportement. J'aimerais pouvoir les protéger car il arrive souvent que la couvée diminue pendant le mois qui suit la naissance, bien que les oies bernaches soient d'excellents parents, mais les prédateurs comme le renard cherche aussi à nourrir sa famille.

Vers le 15 juillet, lorsque les oisons auront atteints leurs pleines croissances, toute la famille s'envolera pour une destination qui m'est inconnue. C'est vrai, je ne suis jamais invitée!

Pour l'instant, je profite de ces moments de tendresse.

la naissance des oies bernaches

Publié le 10 Avril 2014

Il est temps de planter les herbes aromatiques. Normalement, pendant cette activité, je suis extrêmement concentrée afin de profiter d'un mélange de senteur qui s'évade devant l'arrachage de plantes trop encombrantes. J'aime les voir pousser mais faut pas pousser trop fort!

La menthe réussie même à imiter la glycine en grimpant le long des pieds de mon potager haut perché.

Les herbes aromatiques sont évidemment indispensables dans la cuisine. Non seulement, elles ont une grande valeur gustatives mais elles nous aident à soigner beaucoup de nos petits maux!

Un diner trop lourd et bien arrosé, le romarin est là pour vous soulager.

le romarin

Ils existent de nombreuses espèces de sauges. Les feuilles fraîches peuvent être utilisées dans la préparation des omelettes, dans les salades ou les plats de légumes.

La sauge

J'ai même appris que sa feuille est excellente pour l'hygiène buccale en empêchant la formation de la plaque dentaire. Je ne sais pas si vous avez lu cette article sur Dogfolie, mais je vais tester pour voir si mes chiennes n'auraient pas envie de mâchouiller quelques feuilles de salvia officinalis!

salvia officinalis

Pendant que je travaillais d'arrache-pied (je trouve que c'est une bonne expression, vu le mal que j'ai eu à extirper les racines de menthe!), une oie faisait les cent pas dans la prairie. J'ai vite compris qu'il attendait la naissance de ces oisons.

oie bernache

La future maman est en pleine forme. Rien ne peut l'éloigner de son nid. J'ai juste eu le droit à un regard élégant et discret.

Un petit mois à attendre pour connaitre le nombre d'oisons à venir.

Allez, je lance le pari. Moi je dis six pour cette année...et vous?

le nid de l'oie bernache

Publié le 7 Juin 2013

Ce matin, j'avais le coeur serré. Il était très tôt, et j'ai toujours beaucoup de plaisir à compter les oisons. Mais ce matin il en manquait trois. La nuit n'a certainement pas été facile pour le couple qui a eu ces petits en dernier. Plus fragiles, plus petits et certainement plus vulnérables pour les prédateurs. Quand j'ai vu boiter un de ses parents, oui, c'est vrai, j'ai eu le coeur serré.

Par expérience, je sais que lorsque le renard est dans les parages, les deux oisons qui suivent leurs parents ont déjà été repérés.

L'oison

Depuis deux jours Maya est souvent nerveuse. Elle observe et de temps en temps se fâche et coure dans tous les sens. Maya a certainement vu le renard et senti le danger, alors depuis deux jours, Maya surveille, Maya est attentive, Maya protège. Mais comment faire la nuit?

C'est la nature.

Les oies bernaches

Publié le 25 Mai 2013

La nature nous réserve souvent de chouette surprise!

En ouvrant mes rideaux, je me suis demandée si l'article sur la visite de la distillerie du whisky Glenfiddich ne m'avait pas un peu perturbé!

Devant moi se dressait non pas cinq oisons mais bien dix. Au niveau des noms, cela se complique légèrement!

oies bernaches

La différence de taille me permet de bien les reconnaître.

les oisons

Les dix petits se portent bien, la pelouse un peu moins!!

oison