Publié le 31 Octobre 2015

Parce que vous croyez que je vais vous emmener tranquille dans un fauteuil et vous éviter la traversée!

Pas du tout, il faudra accepter une journée de forte mer. Des vagues qui vous ferons danser l'estomac.

L'arctique ça se mérite!

Mais je ne vais pas vous laissez seule sans un petit conseil pour vous aider.

Si vous lisez ce texte le matin, prenez un petit déjeuner léger.

Si c'est le soir, allongez vous pour lire, c'est très efficace!

C'est parti!

Deux nuits et deux jours pour seulement quelques heures de ballotage, c'est pas le bout du monde...Et pourtant si!

Nous avons largement le temps de découvrir le Groenland qui est une immense île de presque quatre fois la France.

Et combien mesure la France? Il faut bien occuper le temps pendant la traversée!

La France mesure 640 649 km2 x 4 ça fait plus de deux millions de kilomètres carrés.

C'est vous dire qu'il va falloir rester groupés!

Le Groenland est recouvert à 85% d'une immense calotte glaciaire qui reste inhabitée.

Les villes et les villages se trouvent sur les côtes rocheuses où on peut trouver de la végétation après la fonte des neiges.

A part s'instruire, que fait-on pendant une longue traversée?

On regarde voler le Fulmar Boréal

le fulmar boréal
fulmar boréal
le fulmar

Vous êtes contente et détendue, la mer s'est considérablement calmée. Un vrai lac!

fulmar boréal

Admettons que vous lisiez trèèèès lentement, que vous ayez bien supporté la traversée après deux nuits de sommeil et qu'à la fin de la deuxième journée vers 18 heures, telle une sirène au bout de la proue, la main en casquette sur le front, vous lancez "terre en vue".

Vous voici à l'approche de la côte ouest du Groenland. Emmitouflée dans votre parka et la goutte au nez, vous essayez d'apercevoir les côtes, mais il vous faudra encore un peu de patience et heureusement une mer endormie pour fouler la terre de Narsaq, commune du Groenland, notre première étape.

En attendant une nuit de sommeil, voici les premiers frissons.

l'arrivée au Groenland
terre arctique
le Groenland

Il est temps d'aller dormir. Demain nous foulerons la terre de Narsaq, la huitième ville du Groenland, construite en 1830.

Vous pouvez enlever la parka et mettre la chemise de nuit.

Faites de beaux rêves.

En forme pour demain?

arrivée au Groenland

Publié le 29 Octobre 2015

Vous vous êtes toutes chaudement vêtues. Bien calées dans vos sièges. Je vous emmène dans le cercle polaire arctique, à la rencontre des inuits. MAIS...

Vous pourriez m'en vouloir de vous plonger directement dans le paysage polaire de l'arctique.

Pour vous habituer doucement à la chute de température, nous allons passer par L'Islande, histoire de vous faire mariner un peu!

Nous allons commencer pas "Gullfoss".

Non ce n'est pas une nouvelle acquisition chevaline mais une merveilleuse chute d'eau surnommée la "Chute d'Or".

A chaque apparition du soleil, un arc en ciel s'étire au dessus de ses flots. Je n'ai pas pu vérifier, le soleil étant absent ce jour-là.

J'ai été bluffé par la beauté du paysage.

L'Islande est une terre d'origine volcanique. Pour celles qui n'aiment pas les terres sauvages remplies de serpents et de monstres en tous genre, je veux vous rassurer.

En Islande, il n'y a aucun animal dangereux (point d'interrogation sur l'homo sapiens!), pas de reptile et je ne me suis même pas fait piquer par un moustique!

Gullfoss est une chute de faille. L'eau a pénétré dans une fissure de la couche de lave et a creusé des gorges profondes. Je vous assure, c'est impressionnant!

Gullfoss. La chute d'or
Gullfoss

Ça va, Vous n'êtes pas trop trempée?

Pour rester dans les vapeurs d'eau, nous partons sur le site de Geysir.

Ce ne sont plus des projections vers le bas mais vers le haut. Des colonnes de vapeur s'élevant du sol, dont le fameux Strokkur Geysir qui attire les foules toutes les cinq minutes pour le voir cracher une colonne d'eau pouvant atteindre 20 mètres de haut.

Pendant que j'escaladais pour voir ce qu'il y avait de l'autre côté, j'entendais des HOOO et des HAAA, qui me renseignait sur la hauteur de l'explosion.

Strokkur Geysir

Ils y en a de plus timides qui n'attirent pas les foules!

le site de Geysir

Au fil des siècles, les mouvements tectoniques ont dessiné le paysage.

On trouve de grandes rivières qui sont une source importante d'énergie renouvelable pour les islandais.

En Islande, pratiquement toutes les maisons sont chauffées à l'aide de l'énergie géothermique. C'est un phénomène assez récent, résultat de la crise pétrolière dans les années 70 où on a éliminé tous chauffages au pétrole ou aux charbons.

On trouve aussi une multitude de chutes d'eau de toutes les tailles.

chute d'eau en Islande

Dans les hauteurs, on a une toute autre vision et dans chaque voyage, dès que je peux grimper, j'emmène ma solitude prendre un bol d'air!

La chaleur naturelle du sol islandais permet une végétation riche.

Les gentianes et les orchidées sont courantes mais de petites tailles.

la flore d'Islande
la flore d'Islande

Ce sera la fin de notre première étape.

paysage islandais
Paysage d'Islande

Demain nous ferons ensemble la traversée entre l'Islande et le Groenland.

Maintenant vous pouvez préparer vos parkas, écharpes, moufles et bonnets.

Prêtes pour la traversée?

Publié le 16 Octobre 2015

Les foins ont été coupés

les foins coupés

Et emballés

botte de foin

Les abeilles ne sortent presque plus.

les ruches

Les hydrangéas ont changé de couleur

buisson d'hydrangeas

Les salades ont été cuisinées.

potager en carré

Tôt le matin, lorsqu'ils pensent ne pas être observés, les chevreuils rendent visite à Nelson.

l'âne au pré

Les oies sont parties après avoir éduqué leurs petits.

oies bernaches

Maya surveille

labrador noir

Et coure toujours.

la course du labrador

Iluna se remet de son opération mais me montre encore ses fragilités

cheval au pré

Par contre, Adly va beaucoup mieux!

jument au pré

Déjà l'automne, le monde continue de tourner.

Pendant que vous étiez en vacances d'été sur les plages à vous faire bronzer, j'étais à la recherche des grands icebergs, idée d'un avant-goût d'hiver.

Pendant que vous étiez en tee-shirt sous 28°, j'étais perdue dans ma doudoune!

Je ne pouvais tout de même pas vous montrer le froid polaire de l'arctique au mois d'août, mais maintenant que les températures baissent, que le brouillard s'installe au petit matin, que vous ressortez vos gants et vos col roulés, que les premiers mouchoirs commencent à servir.

Que diriez vous d'aller faire un tour en arctique du côté du Groenland.

Ravie de vous retrouver et d'avoir suivie vos chemins.

Alors on part?