Publié le 26 Octobre 2013

Ce matin, je fus hypnotisée par un duo de champignons. Mais non, ce n'était pas des champignons hallucinogènes! je les ai juste regardés, accroupie sur un lit de feuilles rousses. Restant là sans réfléchir, sans laisser la moindre pensée gâcher ma vision. J'ai tout simplement contemplé l'élégance du champignon.

L'élégance du champignon

Je ne vous donnerai ni son nom, et point de recette culinaire, mais juste le VOIR sans avoir besoin de le ficeler de compliment. Vous avez déjà essayé de regarder un élément de la nature, une feuille, un arbre, de la mousse sans le moindre signe d'analyse, de jugement, de laisser tomber le contrôle des pensées. Juste VOIR.

Détail d'un champignon

Vous allez me dire qu'en le photographiant de si près, je l'ai forcément analysé!

Est ce que je vous ai dit qu'il ressemblait à une danseuse en tutu?

Est ce j'ai exprimé la moindre admiration?

Est ce que j'ai exprimé un ooh, un ahh, un oh, la, la!

Rien du tout.

Je ne mets pas d'espace entre le champignon et moi, je le regarde, c'est tout.

Les lamelles du champignon

Je ne cherche pas à lire dans ses pages.

lamelles du champignon
Le chapeau du champignon

Nelson n'a pas que des grandes oreilles, il a aussi de grands yeux!

Je me demande comment il perçoit les détails!

Détail d'un champignon

J'espère que je vous aurais donné l'envie de VOIR, lorsque vous vous promènerez dans la forêt

Chemin de forêt

Sans interprétation, sans jugement d'aucune sorte, sans autres images que le sujet observé

Champignon rouge

Ensuite, rien ne vous empêche de vous mettre à danser en laissant échapper vos pensées, en criant que la nature est belle, et que vous avez le coeur léger!

Même les chevreuils ne seront pas surpris car ils savent que l'exercice est périlleux!

A bientôt

Anatomie du champignon

Publié le 23 Octobre 2013

Au risque de les recevoir sur la tête, je suis allée les ramasser. J'ai suivi la recette que je vous ai donné hier, mais pour le temps de cuisson il faudra raccourcir de 10 mn car celles-ci sont vraiment petites. C'est une manière rapide de les déguster, je ne m'en suis pas privé.

Recette de châtaigne

Il y a tant de façon de cuisiner la châtaigne, mais comme je suis adepte de la cuisine simple, car j'aime me rapprocher de la saveur non détournée de l'aliment que je cuisine. ( oh, elle pas drôle!) je ne peux pas vous donner de recette plus dépouillée de floriture que celle-ci.

Je vous mets à contribution pour donner vos recettes de châtaigne, en plat, dessert, confitures, sauces, purée, dans les commentaires ou sur vos blogs mais alors soyez sympa de me prévenir, ce n'est pas parce que je cuisine simple que je n'aime pas m'instruire!

Publié le 22 Octobre 2013

Avez-vous déjà observé une châtaigne de près? (attention au nez!)? Tout le monde a déjà vu des châtaignes ne serait-ce que dans un parc ou une forêt, mais l'avez vous scruté du regard, sonder le moindre piquant, les compter, pourquoi pas, si vous avez le temps!

C'est impressionnant, une châtaigne, vous l'approchez avec hésitation, elle réclame le respect.

Vous tentez une main cajoleuse, elle vous remet directement en place.

Pour la mériter, vous en faites le tour,

Pour la dompter, point de gant, cela la vexerait.

La méthode, la voici:

Allez-y franchement sans l'ombre d'une hésitation, le torse bombé, les épaules détendues, la jambe droite en arrière, flexion des hanches, grand cercle du bras droit et hop, vous l'attrapez par la torche, les petits cheveux qui se trouve sur sa tête.

Je vous assure, ça marche, en voici la preuve!

La châtaigne

Si vous en voulez un kilo, cette méthode vous permet de perdre les calories, que vous reprendrez aussi vite après les avoir dégusté.

Regardez là, elle est écroulée de rire!

photo de châtaigne

Puis-je me permettre sans vous offenser de vous donner un petit conseil?

Cette technique ne peut pas être employé dans tous les cas. Ce n'est pas parce qu'on a le poil hérissé qu'il faut jouer les gros bras!

Comme pour moi lorsque je suis de mauvaise humeur, j'ai le poil qui se dresse, je ne suis pas à prendre avec des pincettes, et vous pourrez toujours faire une flexion des hanches et une rotation du bras droit pour m'attraper par les cheveux, vous risquez un retour de marron!!

photo hérisson

Demain je pars à la cueillette pour me cuisiner quelques châtaignes au four. Il suffit de les inciser en leurs enlevant un petit bout d'écorce et de les mettre au four à 220° pendant au moins 25mn. Après la cuisson vous les prenez un par un dans un gant ou un torchon pour les presser afin de faire éclater la peau. Ils deviennent alors facile à éplucher.

Je vous laisse... la coordination de mes mouvements demande à être affûtée, je coure à l'entrainement!

Bonne nuit

Publié le 21 Octobre 2013

Ces mini champignons m'ont donné du fil à retordre!

En donnant le repas du soir à Mr Nelson aux grandes oreilles, je les aperçois, stature à la fois fragile et fière, squattant la barrière de l'enclos, profitant de l'humidité d'une belle fissure.

Ah! mes gaillards, point de facture d'hôtellerie, mais la pose s'impose!

Je vais de-ci, de là, chercher mon appareil, pour revenir enfin discuter avec mes hôtes. Le temps de prendre la pose, un éclair retenti, une douche surprenante s'abat sur ma tête. Voulant sauver mon fidèle compagnon (non, pas mon âne, il avait ressenti la chose et s'était déjà abrité dans sa cabane pour admirer la scène! mais mon appareil photo.) je prends mes jambes à mon cou (je vous assure que ce n'est pas facile!), glissant sur une herbe fraîchement tondue, laissant ma chaussure incrustée dans le gazon, je suis rentrée chaussettes trempées, cheveux hérissonnés. Le regard de mes chiennes m'a fait perdre mon self control, je leurs ai bien insinué que le premier sourire serait puni d'une diète de...quelques secondes!

Avec mes aventures du 17 octobre, je ne peux m'empêcher de chercher une réponse à ce déferlement de H2O. Je file sur wikipédia et la réponse me saute au yeux:

"L'eau est un composé chimique ubiquitaire sur la terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus"

Voilà, je suis connue et je ne le savais pas. Cette célébrité soudaine me fait vaciller quelque peu. Mes aventures pluvieuses vont peut être me faire monter sur le tapis rouge du festival de Cannes...avec un parapluie!

Mais cela n'a pas empêché le face à face avec mes hôtes!

champignons
Champignons
champignons

Bonne semaine

Rédigé par KineKelly

Publié dans #Champignons

Publié le 20 Octobre 2013

Qui l'eût cru? tout est dans le titre. Bien que je m'amuse à la photo abstraite, j'aime cette idée de vitesse, de puissance et de lumière.

envol de canard
vol de canard

Rédigé par KineKelly

Publié dans #vol de canard

Publié le 19 Octobre 2013

Un passage rapide pour vous remercier de vos messages. Pas d'inquiétude, je prends des précautions, maintenant je dors avec un masque et un tuba, dans une chemise de nuit étanche et mon matelas est gonflable, plus de risque si je suis emportée par les eaux!

Pas vraiment le temps de bloguer avec ces petits soucis qui se sont changés en une énorme chance: Je suis obligée de RANGER! Je trie, donne, jette, nettoie et je recommence. Une véritable prise de conscience puisque je suis du genre à accumuler souvenir, photos, boites en tout genre, petits papiers gribouillés et j'en passe!

Si vous avez une astuce pour détacher des serviettes de table auréolées dans ma pauvre commode douchée par des litres d'eau, je prends!

Pour le reste, j'ai séché les chiennes (à dire très vite!) et les chaussettes de l'archi duchesse sont sèches. Vous voyez, tout va bien!

Les moments de détente se passe toujours dans la nature où je retrouve la pluie.

La vie est belle!

effet photo

Rédigé par KineKelly

Publié dans #effet photo

Publié le 18 Octobre 2013

C'est le moment de planter les bulbes pour une floraison printanière.

La meilleure date: A partir du 15 octobre...et voilà déjà trois jours de retard!

Quand je me trouve devant un étalage de bulbes, je suis comme une gamine devant une vitrine de jouets! surtout pour les tulipes. Le choix est difficile entre le mariage des couleurs, les simples ou doubles, leurs hauteurs, les précoces et les tardives.

Préparation du terrain:

Parce que vous croyez qu'il suffit de faire un petit trou et hop, on lance le bulbe et puis on attend le printemps. Franchement ce serait trop facile, la nature aime qu'on la bichonne!

  1. Vous bêchez le terrain pour assouplir la terre et enlever les cailloux.
  2. Vous ajouter de la tourbe. Personnellement je mets un terreau de feuille maison que je mélange à la terre
  3. Si vous avez un terrain argileux et lourd, incorporez du sable avec un compost léger, car les bulbes n'aiment pas l'eau stagnante

Maintenant vous pouvez retourner à vos lectures, car il est préférable d'attendre un peu avant de planter.

La plantation:

Il faut creuser environ 10cm pour un bulbe de tulipe. Pour faire simple et éviter de se tromper, il faut faire un trou égal à deux fois la hauteur du bulbe. Plutôt plus que moins!

Donc pour un crocus ce sera 5cm etc...

Est ce que je dois vous dire qu'il faut leurs mettre la tête en haut? ce serait dommage après tout ce travail (surtout si vous en plantez une centaine!) de leurs mettre la tête en bas. Ce sont les taupes qui vont être contentes! Mais je sais que certaines sont très distraites comme moi, alors je vous ai fait un dessin, comme ça vous n'avez aucune excuse!

Dessin de tulipes

Pour compliquer la chose, vous trouverez des bulbes tout ronds.

Je vous imagine en train de le regarder dans tous les sens!

L'astuce est de le planter sur le côté. Ne me demandez pas si c'est un ver de terre qui lui indique la direction, mais le bulbe va trouver l'orientation de la lumière.

Choisissez un emplacement ensoleillé ou mi-ombragé. Mais ici, les jacinthes et les narcisses poussent très bien à l'ombre des arbres.

L'espacement de la plantation:

Comme il y a des tailles différentes de bulbes, je retiens qu'il faut les espacer de trois fois leurs largeurs. Maintenant c'est à vous de voir si vous voulez faire des massifs compacts ou aérés

Attention si vous faites des mélanges que les grandes tiges à feuilles ne masquent pas les plus petites. Mais je sais que vous êtes pleine de bon sens!

Si vous avez l'habitude de donner à manger à vos poules en leurs jetant du grain (ça c'est pas pour les parisiennes, mais j'y viens plus tard!) vous pouvez faire la même chose sur une pelouse en jetant vos bulbes à la volée et les planter tel quel en respectant les espaces de plantation. Cela donnera une visualisation très naturelle.

Plantation des bulbes en intérieur

Pour le dernier chapitre, j'ai pensé aux citadins(ines).

Les bulbes sont parfaits pour s'amuser à les planter dans des pots ou containers à votre convenance, il faut juste qu'ils soient percés pour ne pas laisser l'eau stagner. Vous mettez un lit de graviers puis une bonne terre légère. Ils doivent être moins enterrés qu'à l'extérieur. Puis vous les mettez à l'ombre dans un endroit frais, enfin vous vous armez de patience. Quand les premières poussent montrent leur nez, vous pouvez mettre les jardinières à l'intérieur et profiter de votre mini jardin.

Astuce du jour:

Pour préparez votre décoration de Noël, pensez à planter des amaryllis en pot dès ce mois-ci, et là je vous propose de le faire ensemble.

  1. Le bulbe d'amaryllis doit être de première fraicheur (comme le poisson!)
  2. Le pot doit être assez grand pour qu'il se sente à l'aise. (comme dans un fauteuil!)
  3. Vous regardez les conseils plus haut (tant pis pour ceux qui n'ont pas tout lu!) afin de bien le positionner dans le pot avec un peu de drainage, mais vous lui laissez la tête au ras de la terre.
  4. Vous placer le pot dans un endroit frais et peu chauffé, vous l'arrosez légèrement surtout pas trop, jusqu'à ce que le bulbe s'enracine.
  5. Si vous avez bien travaillé, les tiges vont apparaître fin novembre, début décembre

Vous pouvez maintenant profiter de votre amaryllis en la plaçant chez vous à la lumière à une température plus chaude, l'arroser tous les deux jours.

Attention où vous la placez que le Père Noël ne lui tombe pas dessus!

Je vous propose de planter votre bulbe d'amaryllis dimanche prochain (par conséquent, il faut le trouver demain!) Bon, disons dans la semaine, puis de prendre en photo les différentes étapes pour que nous puissions les comparer.

A Noël nous pourrions avoir tout un bouquet d'amaryllis sur la blogosphère!

C'est chouette, non?!

En attendant faite de beaux rêves, je vous laisse avec une sculpture naturelle que je n'ai pas eu le courage de couper.

Sculpture naturelle

Publié le 17 Octobre 2013

Vous connaissez les histoires de baignoire. Ce genre de truc qui nous faisait tirer les cheveux toute une soirée.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un filtre de douche a claqué dans ma cabane. Evidemment il a choisi trois heures du matin pour amplifier la surprise.

Cette nuit là, la pluie était déchainée, mais le bruit de l'eau tombant du premier étage pour atterrir dans le salon était d'un très bel effet sonore. L'eau de pluie et l'eau de la vidange ont fait une compétition digne du marathon de New York!

Qui a gagné?... l'eau des tuyaux de la salle de bain.

Même pas le temps d'applaudir parce que je leurs ai fait comprendre que la fête était finie. J'ai chassé la victorieuse à coup de serpillère.

L'eau s'est amusée au premier étage pour continuer la fête dans le bureau, a évité gentiment l'atelier, pour passer un bon moment dans la cuisine, envahir le salon et terminer sa course dans la salle à manger.

La suite, je préfère passer au dessus pour ne pas me retrouver sans dessus-dessous!

Finalement, l'eau ne fait-elle pas partie de la nature?

Pour réchauffer l'atmosphère du lendemain, un bon feu crépitait dans la cheminée. En fin d'après midi, une bûche a glissé pendant une courte absence, mais cela a suffit pour enfumer la cabane et les chiennes aussi!

Bon, et bien je crois qu'il faut se calmer!!

Je vais aller dormir. Peut être que demain, la maison sera sous la neige!

La pluie

Rédigé par KineKelly

Publié dans #La pluie