Articles avec #gstaad tag

Publié le 6 Janvier 2014

Une journée libre sous un ciel bleu. Lançons nous dans l'aventure en quittant un petit village perdu au milieu des montagnes, direction Gstaad.

Au bout de quelques kilomètres, une frayeur me glaça les quenottes.

Gstaad... n'est ce pas la station VIP des stars? je vais peut être croiser Johnny, ou Madonna, Non, ce n'est pas possible, j'ai mis mon jean râpé et mes bottes ont des lacets roses!

En plus, j'ai emmené Maya. Si je croise Roger Moore et qu'il me demande de quel élevage vient ma petite labrador, je vais devoir lui répondre: De la Spa.

Mais qu'est ce que je vais faire…aidez-moi!

Tout en conduisant, j'essaie de résoudre ce genres de problèmes fondamentaux qui vous fait monter du rouge aux joues jusqu'à ressembler à une pintade coincée dans une chaise longue en plein soleil!

Pour mon problème vestimentaire, un jean râpé c'est quand même la classe. regardez celui de Miranda Kerr, il est plus ventilé que le mien!

Pour les lacets roses, je dirai qu'ils sont assortis avec la couleur de mon portefeuille enfoui au fond de mon sac. Pas tout à fait exact puisqu'il est orange, mais avec chance, ça passera!

Quand à Maya, je lui ordonnerai de redresser ses oreilles bien hautes au dessus de sa tête et de rouler des mécaniques! Je pourrais même lui mettre un peu de cirage sur sa tâche blanche!

Rassurée, j'arrive enfin dans cette petite station de ski huppée de la jet-set. Accueillie par un château digne de la Belle au bois dormant, le Gstaad Palace. Ça commence bien!

J'ai trouvé une biographie intéressante. Si cela vous dit, vous pouvez lire l'histoire du Gstaad Palace depuis sa création en 1911. C'est en fait l'histoire d'une famille.

Gstaad Palace

Surprise par la tranquillité de la rue principale, ornée de vitrines mondialement connues, je décidais d'accrocher Maya à un poteau pour m'aventurer dans une épicerie aux étalages tellement bien rangés que je n'aurais jamais osé toucher un avocat pour me renseigner sur l'avancement de sa maturation.

Rue principale de Gstaad

Je décidais donc de me diriger vers le rayon des produits laitiers pour trouver simplement un vrai yaourt nature. Alors évidemment vous vous dites que j'ai choisi la facilité. Que nenni! c'est au contraire une vraie galère, même dans le pays du fromage et du bon lait!

Je cherchais un yaourt au lait entier, un vrai!

Est ce que vous avez déjà fait cette recherche, que je ne me sente pas isolée sur la planète terre?!

Un yaourt au lair entier sans poudre de lait ajoutée.

Avec obstination, je finis par en trouver deux, de marques différentes.

Je m'avance vers la caisse où je lance avec courage "êtes-vous sûr qu'il n'y a pas de poudre de lait dans ces yaourts?

Est ce que vous vous rendez compte. Je suis dans une des stations les plus chics du canton de Berne et je demande s'il n'y a pas de poudre de lait dans leurs yaourts!

C'est un peu comme avoir le vertige et se mettre au bord d'un précipice…impensable!

Mais la suite est vertigineuse…j'ai eu une réponse, mais pas n'importe quelle réponse. Elle était réfléchie, aimable, je dirais même intéressé par ma demande. Qui l'eut crû!

Bien que les deux yaourts étaient libellés,"au lait entier", le vendeur me spécifia qu'il émettait des doutes sur l'un deux, et que l'autre, fabriqué par l'épicerie elle-même, était sans aucun doute celui qui convenait le mieux à ma demande précise.

Tout cela avec un sérieux quasi professionnel, qui m'élevait directement au grade de chercheuse au CNRS!

J'en suis encore tout émue. Maintenant, quand vous irez acheter un yaourt nature, vous penserez à moi en regardant l'étiquette!

Demain, promis je vous le montre car en plus d'être bon il est trop mignon!

Il est temps de sortir de cet épicerie, le coeur léger, pour délivrer Maya de son poteau.

labrador noir

Il y a différentes façons de se déplacer à Gtsaad

voiture à cheval

J'ai été surprise par la tranquillité de cette station, malgré sa réputation médiatique.

Cela me confirme qu'il faut toujours vérifier par soi-même ce que vous entendez dire par les autres!

chalet

Il est vrai que les vacances sont terminées et que les volets finissent par se fermer.

Appartements à Gstaad

Le bruit de l'eau, le son des cloches et la poudreuse, font de Gstaad une station de charme dont la réputation fabriquée par une horde de paparazzis en quête de nouvelles fraîches pour garnir des journaux qui serviront souvent à vous débarrasser de vos épluchures de légumes ou à vous divertir chez le coiffeur, n'est pas flagrante au premier regard.

Sans parler du déjeuner dans un vieux chalet où l'ambiance familiale et conviviale, me renforce dans l'idée que cette station n'est qu'un refuge pour stars. La cuisine est authentique, le fameux rösti n'est pas un aplat de pomme de terre tout droit sorti d'un sachet huileux, il est cuisiné "maison", léger et croustillant.

Décidément, cette facette authentique de ce joyau hivernale, finit par supprimer tous mes préjugés!

cloches de montagne
ruisseau
ambiance ski

Il parait que le plus vieux chalet de Gtsaad date du 15ème siècle, mais je n'ai plus le temps de le chercher. La route enneigée risque d'être sportive à une heure avancée!

route enneigée

Je retrouve la sérénité de mon petit village après avoir passer une belle journée dans une station authentique, pas si bling-bling que l'on veut bien le dire!

dessin humoristique

Je vous souhaite une année de paillettes, d'étoiles scintillantes et de sérénité dans un monde ouvert à la découverte de paysages fabuleux!

paysage de neige